Magazine Cinéma

Du Rififi à Paname (1966)

Par Sheldrake
Du Rififi à Paname (1966)Un agent des services secrets américains devient l’homme de main d’un gros trafiquant français pour démanteler un trafic d’armes vers Cuba. Tout en menant son enquête, il protège son nouveau patron menacé par une bande rivale.
Du rififi à Paname, ce titre fait penser aux bons vieux polars français écrits par Michel Audiard mais le grand dialoguiste n’est pas de l’aventure, remplacé et imité par le talentueux Alphonse Boudard. Les dialogues sont plaisants mais l’histoire d’un premier abord très compliquée mais en fait assez simple n’a rien de captivant. Tout est fait pour nous faire croire à un grand film international (quelques scènes filmées à Tokyo, Londres et Munich, la présence de George Raft et de Gert Froebe) mais derrière ces artifices qui ne trompent personne, on décèle le petit produit français classique filmé sans talent par Denys de La Patellière. Tout n’est que prétexte pour nous montrer Jean Gabin faire son numéro habituel de vieux malfrat bougon. Et comme celui-ci n’est plus de la première jeunesse, on lui a mis dans les pattes un second personnage principal plus glamour et plus fougueux, le beau Claudio Brook, et l’on a rendu le produit un peu mode en y ajoutant quelques jeunes qui se déhanchent sur de la musique twist ou des strip-teaseuses qui enlèvent le haut. Un film décevant.
Du Rififi à Paname - France (1966), de Denys de La Patellière, avec Jean Gabin, Claudio Brook, Gert Froebe, Marcel Bozzuffi, George Raft, Nadja Tiller, Daniel Ceccaldi, Mireille Darc, Claude Brasseur.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sheldrake 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines