Magazine Culture

What's next after post-punk?

Publié le 19 octobre 2010 par Absnoise
Agent Side Grinder

Agent Side Grinder - Voice of your noise (live in 2007)

Références musicales : Joy Division, C.Aarmé, Soviac

Agent Side Grinder - Die to live (mp3)
What kind of music do you listen to when you eat corn-flakes? And which music suits you when you are in a bath? Well, Agent Side Grinder will not make it. I mean there is no way you're gonna listen to them while eating your cereales in the morning. And baths? C'mon! Seriously? No way. You have to listen to them in a cave. Or at least in the darkness.
This is not a new band. But this is one of the few good Swedish ones I did not mentionned in this blog yet. A shame. Good news their second record Irish recording tape, which was released on vinyl a while ago, is now available on CD (get it there and check out their November European tour here). I do love it. Especially Die to live, a dark, muggy and exciting anthem, with a punk soul but a non-punk length (5'04). Some will call it "post-punk" (but if there was "no future" during the punk era, the post-punks are liars, right?). Some will mention the 1980s background. I just call it fucking fantastic.
Pour mes compatriotes français
Quel genre de musique écoutez-vous quand vous mangez des corn-flakes ? Et quelle ambiance musicale vous sied lorsque vous prenez un bain ? Laissez tomber : Agent Side Grinder ne convient pas. Je veux dire je ne crois pas qu'écouter ce groupe au réveil devant votre bol de céréales vous plaira. Et les bains ? Restons sérieux. No way. Vous devez les écouter dans votre cave. Ou au moins dans l'obscurité.
Ce groupe n'est pas nouveau. Mais il s'agit d'un des rares bons groupes suédois dont je n'ai pas encore parlé sur ce blog. Une honte. Bonne nouvelle leur deuxième album Irish recording tape, qui était sorti en vinyle il y a quelques temps, est désormais disponible en CD (achetez-le ici et faites donc un tour à leurs concerts parisien et lyonnais de novembre). J'adore. Surtout Die to live, un hymne sombre, moite et excitant, avec une âme punk mais une durée pas punk du tout (5'04). Certains taxeront le son de "post-punk" (mais s'il n'y avait "pas de futur" durant la période punk, les post-punks sont logiquement de sacrés menteurs, non ?). D'autres évoqueront l'atmosphère eighties. Pour moi, tout cela est juste sacrément fantastique.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Absnoise 398 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte