Magazine Culture

Les membres de l'Académie Goncourt en 2010, photographie

Par Mango
Les membres de l'Académie Goncourt en 2010, photographie
Qui sont-ils ?(source wikipedia), je ne retiens que les livres que j'ai lus  (en gras rouge)  et ceux que je voudrais lire  (en gras bleu)1) Françoise Chandernagor,  née le 19 juin 1945, dans une famille de maçons creusois alliés aux descendants d'un esclave indien affranchi (d'où son nom), mariée en premières noces à Philippe Jurgensen et en deuxièmes noces à Gérard de Senneville, mère de trois enfants, Françoise Chandernagor a toujours partagé sa vie entre Paris et le Massif central, ille d'André Chandernagor, ancien député de la Creuse et ministre du gouvernement Pierre Mauroy, ancienne élève de l'École nationale d'administration,  major de sa promotion , membre du Conseil d'État en 1969.  A écrit : L'Allée du Roi (mémoires imaginaires de Madame de Maintenon, La Sans Pareille , : La Première épouse , : La Voyageuse de nuit, en 2007
2) Tahar Ben Jelloun  Ecrivain et poète franco-marocain de langue française, né à Fès le 1er décembre 1944 (au Maroc) après avoir fréquenté une école primaire bilingue arabo-francophone, il étudie au lycée français de Tanger jusqu'à l'âge de dix-huit ans, puis fait des études de philosophie à l'université Mohammed-V de Rabat.  Il enseigne ensuite la philosophie au Maroc. Mais, en 1971, suite à l'arabisation de l'enseignement de la philosophie, il doit partir pour la France, n'étant pas formé pour la pédagogie en arabe. Il s'installe à Paris pour poursuivre ses études de psychologie. En 1975, il obtient un doctorat de psychiatrie sociale. A écrit ; L'Enfant de sable qui le rend célèbre. Il obtient le prix Goncourt en 1987 pour La Nuit sacrée, une suite à L'Enfant de sable, Le racisme expliqué à ma fille , Beckett et Genet,  Jean Genet, menteur sublime


3)   Patrick Rambaud, né à Paris en 1946, il a écrit une trentaine de livres dont plusieurs parodies. Il a été élu membre de l'Académie Goncourt en 2008, remplaçant Daniel Boulanger démissionnaire. Sous le pseudonyme de Marguerite Duraille, il a parodié Marguerite Duras à deux reprises : Virginie Q. en 1988 et Mururoa mon amour en 1996. Il est également nègre littéraire, ayant écrit des livres signés par d'autres.A écrit : La Bataille, Il neigeait, L'Absent et Le Chat botté,. L'Idiot du village et  les Chroniques du règne de Nicolas Ier

4) Michel Tournier;  né len 1924 à Paris. d'un père gascon et d'une mère bourguignonne,  Il est le condisciple de Roger Nimier. Son éducation est marquée par la culture allemande, la musique et le catholicisme. Plus tard, il découvre la pensée de Gaston Bachelard. Après avoir échoué au concours de l'École normale supérieure, , il rate le concours de l'agrégation. En 1970, il obtient le Prix Goncourt à l'unanimité du jury pour le roman Le Roi des aulnes qui s'est vendu à 4 millions d'exemplaires. L'année suivante, il publie Vendredi ou la Vie sauvage, version simplifiée de Vendredi ou les Limbes du Pacifique. Il ne l 'écrit pas comme un livre pour enfant ; il considère par contre que pouvoir être lu par les enfants est un critère de qualité. Le livre devient un classique scolaire. Il s'est vendu à 7 millions d'exemplaires et a été traduit en une quarantaine de langues. En 1972, il devient membre de l'Académie Goncourt, élu au septième couvert, succédant à Philippe Hériat. En 1975, il publie son quatrième roman Les Météores qui raconte la vie de deux jumeaux, Jean et Paul.. Aujourd'hui, il vit à Choisel (Vallée de Chevreuse) dans un ancien presbytère et fait partie du Comité de lecture chez GallimardA écrit : Vendredi ou les Limbes du Pacifique , Le Roi des aulnes , Vendredi ou la Vie sauvage ,  Les Météores ,  Gaspard, Melchior et Balthazar
5) Edmonde Charles-Roux: née len 1920 à Neuilly-sur-Seine,  est la fille de François Charles-Roux, ambassadeur de France, membre de l'Institut de France et dernier président de la Compagnie universelle du canal maritime de Suez., A partir de 1950, elle travaille à l'édition française du journal Vogue  dont elle devient rédactrice en chef. En 1966, elle signe Oublier Palerme pour lequel elle reçoit le Goncourt, adapté au cinéma, en 1989, par Francesco Rosi. Elle est aussi connue pour la publication de ses récits-photo sur la vie de Gaston Defferre (L'Homme de Marseille en 2001), ou de celle de Coco Chanel (Temps Chanel en 2004). Enfin, elle signe les livrets de plusieurs ballets de Roland Petit . Membre de l'Académie Goncourt en 1983, elle en devient la présidente en 2002. Elle est Présidente de l'Association pour le soutien de la Maison Elsa Triolet-Aragon,  au Moulin de Villeneuve à St Arnoult-en-Yvelines (78730)

6) Robert Sabatier: Robert Sabatier: né len 1923 à Paris,  originaire d' Auvergne.. . Élu à l'Académie Goncourt en 1971, ainsi qu'à l'Académie Mallarmé. Il est l'auteur d'une Histoire de la Poésie française. Élevé à Montmartre, puis dans le quartier du Canal Saint-Martin, il a raconté son enfance dans les séries du "roman d'Olivier   A écrit:  David et Olivier (1986), Olivier et ses amis (1993), Les Allumettes suédoises, (1969),  Trois sucettes à la menthe, (1972),  Les Noisettes sauvages (1974),   Les Fillettes chantantes (1980),  Olivier 1940(2003) , Les Trompettes guerrières (2007)

7) Jorge Semprun : né en 1923 à Madrid,   écrivain, scénariste et homme politique espagnol dont l'essentiel de l'œuvre littéraire est rédigé en français. Il est issu d'une famille de la grande bourgeoisie espagnole. . Son père, José María Semprún (1893-1966), avocat et professeur de droit, a occupé des fonctions de gouverneur civil de province (Tolède, Santander) ; quoique catholique pratiquant, il soutient la République et reste loyal au gouvernement de Front populaire en 1936  Jorge Semprun rejoint la Résistance et entre au Parti communiste d'Espagne  en 1942. Il sera déporté au camp de concentration de Buchenwald. Il participe au soulèvement des déportés. . Le camp est libéré le 11 avril 1945. En 1947, il a un fils, Jaime, avec la comédienne Loleh Bellon .Jaime Semprun est décédé en août 2010. De 1953 à 1962, il coordonne la résistance communiste au régime de Franco, Il est exclu du parti en 1964.  Il  occupe ensuite  le poste de ministre de la Culture dans le gouvernement socialiste de Felipe González.  En 1969, il reçoit le Prix Femina pourLa Deuxième Mort de Ramón Mercader. A écrit :L'Écriture ou la Vie ,  La Montagne blanche,  Netchaïev est de retour

8) Françoise Mallet-Joris :  née Françoise Lilar  en  1930 à Anvers (Belgique), est une femme de lettres belge ;  membre de l'Académie Goncourt depuis 1971  Fille du ministre Albert Lilar et de l'écrivain Suzanne Lilar,  elle ne peut publier sous son nom à 19 ans un « roman sulfureux » Le Rempart des Béguines et choisit le pseudonyme de Mallet, puis en 1950 y ajoute Joris pour conserver une assonance belge. Elle possède la double nationalité belge et française. Elle se maria par la suite avecRobert Amadou, Alain Joxe et Jacques Delfau. Elle a quatre enfants, Daniel Amadou et Vincent, Alberte et Pauline Delfau.  Elle a été également parolière de la chanteuse Marie-Paule BelleMembre du Comité du Prix Femina de 1969 à 1971, elle a été élue à l'unanimité à l'Académie Goncourt en novembre 1971.  En 1993, elle devient membre de l'Académie Royale de Langue et de Littérature françaises (Belgique), où elle occupe le fauteuil de sa mère Suzanne Lilar, décédée un an plus tôt.  A écritLe Rempart des Béguines,  Les Mensonges, : L'Empire céleste, La Maison de Papier, Ni vous sans moi, ni moi sans vous
9)  Bernard Pivot;   né en 1935 à Lyon, de parents épiciers,  journaliste et critique littéraire , animateur d'émissions culturelles à la télévision.  Lycéen puis étudiant en droit à Lyon, il s'inscrit ensuite à Paris au Centre de formation des journalistes. Il est le premier non-écrivain à  être élu au jury du  Goncourt. Son importance dans le monde de la critique littéraire explique cette exception  A écrit : L'Amour en vogue, roman, Les critiques littéraires, essai, Remontrance à la ménagère de moins de 50 ans, Le métier de lire, réponses à Pierre Nora, Gallimard, 100 expressions à sauver,
10) Didier Decoin:  né en 1945 à Boulogne-Billancourt (Seine), fils du cinéaste Henri Decoin.;En 1995, il est devenu le Secrétaire de l'Académie Goncourt. En 2007, il est élu président de l'association écrivain de Marine A écrit : Abraham de Brooklyn, John l'Enfer (Seuil, 1977) (Prix Goncourt), Avec vue sur la Mer, Est-ce ainsi que les femmes meurent ?De gauche à droite : Françoise Chandernagor, Tahar Ben Jelloun, Patrick Rambaud, Michel Tournier, Edmonde Charles-Roux, Robert Sabatier, Jorge Semprun, Françoise Mallet-Joris, Bernard Pivot, Didier Decoin.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mango 1361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines