Magazine

Quand nos dirigeants nous traitent de cons.

Publié le 23 octobre 2010 par Milakovic

C’est une chose de se douter, qu’on nous prend pour des cons, mais une fois que c’est dit, il faut tout de même avouer que cela prend un goût amer.

C’est décidemment un festival que nous concocte notre très cher gouvernement. Après la « fellation » de Rachida Dati, les « empreintes génitales » de Brice Hortefeux, voilà qu’Hervé Morin se lance dans la course au lapsus le plus révélateur en traitant les français de cons.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Milakovic 141 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte