Magazine Asie

Le Nouvel An Chinois

Par Liping Le Borgne

Le Nouvel An Chinois est le premier jour du premier mois du calendrier chinois (le 7 février 2008 cette année). C'est le début de la fête du printemps qui se déroule sur quinze jours et s’achève avec la fête des lanternes.
Le calendrier chinois étant un calendrier luni-solaire, la date du Nouvel An chinois varie donc d'une année sur l'autre, mais tombe toujours entre le 21 janvier et le 20 février. C’est, comme tous les commencements de mois lunaires chinois, le premier jour d'une nouvelle lune.
Le Nouvel An est célébré officiellement en Chine (il donne droit à sept jours de congés) ainsi que dans certains pays d’Asie où l’influence de la culture chinoise est importante, en particulier en Malaisie, en Indonésie et au Viêtnam.
Le « passage de l’année » s’effectue dans la nuit du dernier jour du douzième mois. Le mot signifiant année est considéré comme étant à l’origine celui du monstre Nian qui venait autrefois rôder autour des villages une nuit par an, obligeant les habitants à se calfeutrer et à veiller jusqu’à son départ au petit matin. Les célébrations principales comportent un réveillon comprenant des plats aux noms auspicieux, suivi d’une nuit de veille, gage de longévité.
Le repas de Nouvel An a souvent lieu au domicile des aînés de la famille. Dans les régions au mode de vie traditionnel, du fait de la coutume patrilocale, il s'agit de la famille paternelle.
Des enveloppes rouges contenant de l’argent sont offertes. Traditionnellement, elles étaient distribuées par les aînés aux enfants et aux jeunes non mariés, et avaient surtout la valeur symbolique de porter chance durant toute la nouvelle année. Lors des distributions solennelles par les aînés, la personne qui va recevoir l’enveloppe leur adresse un vœu ou « parole auspicieuse »; le plus courant est « félicitations, et faites fortune ».
Les enfants sont autorisés ce soir-là à faire éclater des pétards ou à faire brûler des feux de bengale, en attendant la chaîne de pétards que chaque foyer se devait d’allumer à l’arrivée du premier jour de l’année.
Une coutume ancienne veut qu’on aille se coucher le plus tard possible ce soir-là, car ce serait un gage de longévité ; cela s’appelle « monter la garde de l’année ». Une télévision aide largement à remplir cet objectif, mais un jeu (le mahjong par exemple !) est aussi souvent choisi, d’autant que pour certains il est bon de tenter sa chance pendant la nuit du Nouvel An. Dans certaines régions, les jeux d’argent habituellement interdits étaient exceptionnellement autorisés pendant la fête de printemps.
La statuette porte bonheur en photo est disponible auprès de la boutique Ruyi:
http://www.ruyi-france.com/

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Liping Le Borgne 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte