Magazine Culture

Americana T1- La treizième colonie de Romain Sardou

Par Lagrandestef

amercana-T1.jpgAmericana T1 - La treizième colonie
de Romain Sardou

Xo editions
396 pages

Résumé
Une vengeance implacable
Une fresque historique éblouissante
1691. Un bateau fuit les côtes de l’Irlande tombée aux mains des Anglais ; à son bord, Harry et Lilly Bateman. Lui, fils de prostituée, elle, enfant illégitime d’une famille noble, mariés contre leur gré, ils embarquent vers une terre inconnue : l’Amérique.
À peine sortis de l’adolescence, ils se connaissent peu, ils ne savent pas où ils vont : tout leur reste à construire.
Ils découvrent une Amérique en devenir, entre nouvel Éden et nouvel Enfer, dont les Européens se partagent les immensités vierges, implantant des comptoirs, des forts et des villes, poussant les tribus indiennes à se déchirer.
Industrieux et visionnaires, Harry et Lilly se heurtent dans la jeune colonie de New York à un Anglais richissime et retors, Augustus Muir, qui tente de les détruire. Désormais, entre les Bateman et les Muir, la haine s’installe, une haine inextinguible qui va se transmettre à leurs descendants et inspirer la plus noire des vengeances…
Romain Sardou explore dans cette nouvelle trilogie romanesque trépidante toute l’histoire d’un vaste pays bâti par des hommes simples, artisans, cultivateurs et aventuriers. Au fil des années, des péripéties, des épreuves et des amours rencontrées par les Muir et les Bateman, c’est un événement majeur qui prend forme sous nos yeux : la naissance de l’Amérique !

Mon avis


Étrangement, je possède plusieurs ouvrages  de Romain Sardou dans ma bibliothèque et ne les ai pas encore lus. J'ai donc découvert cet auteur avec son tout dernier livre, sorti aux éditions XO à la mi-septembre de cette année.

La treizième colonie est le premier tome de la Trilogie Americana, un projet ambitieux d'une fresque sur l'Amérique des Premiers colons.
Pour écrire cette histoire, Romain Sardou  a mélangé  des faits historiques (on trouve du reste une vaste bibliographie à la fin du livre) et personnages fictionnels. Les personnages des Muir et des Bateman (les deux familles autour desquelles tourne cette histoire) sont inventés, mais le contexte historique semble être bien respecté.

 La treizième colonie, c'est la Géorgie, fondée en 1732 par James Edward Oglethorpe un philanthrope anglais qui voulait peupler cette partie du Nouveau Monde avec des migrants  pauvres d'Angleterre, et en particulier ceux qui se trouvaient dans les prisons pour dettes.


Ce livre couvre une période de 44 ans, de 1688 à 1732. soit celle précédent la création de la Treizième colonie. En 1688,  au début de ce roman ,les colonies anglaises sont au nombre de 12, sur la côte Est des États Unis. Les dernières en date sont celles de Pennsylvanie et de New York.
On va suivre en parallèle deux familles  les Bateman , jeunes migrants catholiques venus s'installer en 1691 à New York, et les Muir , dont le patriache Augustus Muir est un très riche marchand anglais faisant commerce avec le Nouveau Monde. Les événements vont faire qu'une haine va s'installer entre ces deux familles et perdurer à travers les générations et les continents.
Je ne vais pas résumer cette histoire car ce serait beaucoup trop long.

J'ai bien  apprécié cette lecture  et je suis rentrée dans l'histoire dès les premières pages. J'ai trouvé le style plutôt simple et fluide de Romain Sardou bien agréable et je dois dire que ces presque 400 pages se lisent très rapidement . Les personnages sont  assez attachants, même si ils manquent parfois de profondeur et j'ai suivi leurs parcours avec plaisir.
A noter que ce livre est tout à fait accessible à un public jeunesse


Note : 16/20 et j'attends avec impatience la sortie du second tome


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lagrandestef 2352 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines