Magazine Culture

Burt lancaster - portrait

Publié le 01 novembre 2010 par Abarguillet

     BURT LANCASTER - PORTRAIT BURT LANCASTER - PORTRAIT Swashbuckler Films Action Cinémas / Théâtre du Temple 


    VIDEO  MEMOIRE


Burt Lancaster, né le 2 novembre 1913 à New-York, commença sa carrière comme acrobate professionnel dans plusieurs cirques avant d'être mobilisé lors de la Seconde Guerre Mondiale et envoyé au combat en Afrique du Nord et en Europe. Démobilisé en 1945,  il s'oriente vers le théâtre et joue dans une pièce qui ne sera pas un succès  A Sound of Hunting, mais le fera remarquer d'un critique pour ses dons indéniables, à une époque où Hollywood est en quête de nouveaux talents. Il tourne ainsi dans un premier film Les Tueurs ( 1946 ) au côté d'Ava Gardner et cette production, sans prétention, suffira à le propulser au haut de l'affiche et de le consacrer "star", tant il crève littéralement l'écran. Par la suite, en homme intelligent et ambitieux, il saura passer des rôles de beau mec au sourire carnassier et au physique athlétique à ceux d'acteur sérieux, en entrant dans la peau de personnages plus complexes. Puis il fonde sa propre maison de production et réalise son premier long métrage  L'homme du Kentucky en 1955. Désormais il appartient à l'élite du cinéma américain et sa renommée est devenue internationale. Après une nomination aux Oscars pour Tant qu'il y aura des hommes qui lui donne pour partenaires Deborah Kerr et Montgomery Clift, il en obtient un pour son interprétation dans Elmer Gantry le charlatan.


  

BURT LANCASTER - PORTRAIT
    
Swashbuckler Films

Sollicité par les plus grands cinéastes, il ne cesse plus de tourner. En 1963, il remporte la coupe Volpi à Venise pour sa magistrale interprétation dans Le prisonnier d'Alcatraz  ( 1962 ) de John Frankenheimer et, la même année, il sera l'inoubliable prince Salina dans  Le Guépard de Luchino Visconti.
Après quelques productions commerciales comme Airport,   L'homme de la loi,   Fureur Apache, il revient en Italie en 1975 et retrouve Visconti pour Violence et Passion, auprès de Silvana Mangano, où sa prestation est de la même veine que celle du prince Salina, c'est-à-dire exceptionnelle, avant d'enchaîner avec 1900 de Bernardo Bertolucci. Suivra  Atlantic City ( 1979 ) de Louis Malle face à  Susan Sarandon , où son rôle du vieux Lou lui mérite une nouvelle nomination aux Academy Awards et où son regard, sa démarche et chacun de ses gestes concourent à donner vie et profondeur au personnage.

  

Burt Lancaster et Susan Sarandon. Selta Films


C'est vers 1981 qu'il s'éloigne progressivement des studios, n'acceptant plus que des rôles de complément ou des productions télévisées. On le verra néanmoins une dernière fois comme tête d'affiche dans Coup double  ( 1986 ), partenaire de son vieux complice Kirk Douglas avec lequel il avait tourné sept films dont  Règlement de comptes à O.K Corral de John Sturges et Sept jours en Mai de John Frankenheimer.
  

BURT LANCASTER - PORTRAIT


Son ultime apparition se fera en ancienne gloire du base-ball dans Jusqu'au bout du rêve ( 1989 ) de Phil Alden Robinson. Le 10 septembre 1990, il se marie pour la troisième fois avec Susan Martin, mais il est déjà un homme malade. Il doit subir un quadruple pontage et se retrouve à moitié paralysé des suites d'une hémiplégie. Il mourra le 20 octobre 1994 à Los Angeles et ses cendres seront déposées au Westwood Memorial Park où une plaque honore sa mémoire.
Pour lire les critiques de quelques-uns des  films où figure cet acteur, cliquer sur leurs titres :
  Vera Cruz     Le Guépard    1900

    

BURT LANCASTER - PORTRAIT
 
BURT LANCASTER - PORTRAIT
 
BURT LANCASTER - PORTRAIT
  

 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Abarguillet 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine