Magazine Culture

Nous, on aime folkement les Monday Morning…

Publié le 01 novembre 2010 par Swann

Nous, on aime folkement les Monday Morning…Des duos folk acoustique mixtes, vous me dites qu’il y en existe des centaines, voire des milliers, vous allez dire qu’il se ressemble un peu tous et qu’il est difficile d’en voir sortir un du groupe. Vous avez certainement en tête Angus & Julia Stone ou Cocoon. Moi, je vous parlerais de Monday Morning. Certes, ils n’ont pas encore la renommée de leurs grands frères et soeurs mais on devine déjà un grand, très grand potentiel.

Monday Morning c’est un coup de foudre musical, la rencontre de deux voix, celle de Julien et Charlotte qui s’unissent parfaitement pour donner naissance à de somptueuses compositions tantôt enjouées et ensoleillées, tantôt mélancoliques. Toujours épurées, et minimalistes. Pas d’artifices superficielles, la musique de ces deux belges se construisent autour de deux guitares et des deux voies aux harmonies magiques.

Si le duo est dans la mouvance folk, parfois il s’égare du côté du jazz, comme sur le titre “Rebuild Myself” ou encore du country rock comme sur “Rainbow of Your Day“, extrait de leur EP tout fraichement sorti. Leur EP Pleased To Meet You, parlons en d’ailleurs. Un condensé de folk pop rayonnant, comme il est rare de rencontrer aujourd’hui. On est d’emblée emporter dans le petit monde de Monday Morning avec “Best Days Of Youth“. Un monde entre la jeunesse et l’entrée dans le monde adulte. C’est ce qu’on ressent dans ce premier titre, des accords joyeux, une mélodie enfantine et entêtante. Si sur les deux premiers morceaux c’est la voix fluette de Charlotte qui se fait entendre, changement avec “Pleased To Meet You“, ou c’est celle de Julien qui est mise en avant. Mais que ce soit l’une ou l’autre, le résultat est le même. On est séduit par cette folk charmante. Et, on a envie d’écouter en boucle encore et encore “Lost Source of Light“, mon coup de cœur de l’EP. Oui, ce n’est pas le titre le plus joyeux de la galette, mais vous commencer à connaître mon amour pour les morceaux mélancoliques. Ceux qu’on écoute lorsqu’il pleut dehors, qu’on est calé au coin du feu, avec une grosse couverture autour de soi.

Le duo tourne en ce moment chez eux, du côté de Liège, et on attend avec impatience qu’il traverse la frontière et qu’il arrive jusqu’à chez nous.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Swann 78144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog