Magazine Culture

Peur noire (Myron Bolitar T8) d'Harlan Coben

Par Lagrandestef

peur noirePeur Noire
d'Harlan Coben
Série Myron Bolitar, Tome 7
Pocket (septembre 2010)
414 pages
publié initialement par Fleuve noir (2009)

  (Darkest Fear, 2000)

Résumé:

Retrouvailles en famille pour Myron Bolitar...
Mauvaise passe pour Myron Bolitar : au moment même où son agence bat de l'aile, ce coup de fil d'Emily Downing...
Un premier amour qui reprend contact n'est jamais très bon signe. D'autant qu'il y a treize ans, Emily n'a rien trouvé de mieux à faire que de le plaquer pour Greg, le rival détesté. L'homme qui a élevé, lui apprend aujourd'hui Emily, son propre fils, Jeremy... La nouvelle désarçonne Bolitar mais une seconde le remet vite en selle : Jeremy souffre d'une grave anémie qu'une greffe de moelle osseuse seule pourrait guérir. Et l'unique donneur compatible s'est évanoui dans la nature... Des pères, des fils, un journaliste plagiaire, un tueur en série, des tuiles en pagaille et des ardoises à régler... La course au donneur est lancée, et l'enjeu n'a rien d'une partie de base-ball...

Mon avis

Court pour une fois, j'ai adoré.
Bon, c'est vrai que je dis ça à chaque fois lorsque je me plonge dans un  livre de la série des Myron Bolitar et j'ai même tendance à trouver celui que je viens de lier meilleur que les précédents. Bref je suis fan .
Je ne vais pas dévoiler l'intrique, mais elle est super bien ficélée , avec des rebondissements, une tension soutenue... du très bon thriller
Petite différence avec les opus précédents: les personnages de Win, Esperanza et autres Big Cyndi, sont un petit peu moins présents et l'intrigue est plus axée sur la vie privée de Myron ,avec la paternité comme fil conducteur ( et commun à plusieurs sous-intrigues) .
On découvre ici une autre facette de Myron, beaucoup plus intime, et ce Myron là est très touchant. (et Mesdemoiselles,  Mesdames, toujours aussi séduisant)
Quant au style d'Harlan Coben, il est toujours aussi efficace, avec des touches d'humour comme dans les autres tomes, et je n'ai fait qu'une bouchée de ces quelques 400 pages
Et pour en savoir plus sur cette série et autres livres d'Harlan Coben, vous pouvez aller faire un tour sur le site de l'éditeur Pocket

Note : 17/20

harlan coben
L'auteur :
Né en 1962, Harlan Coben vit dans le New Jersey avec sa femme et leurs quatre enfants. Diplômé en sciences politiques du Amherst College, il a rencontré un succès immédiat dès ses premiers romans, tant auprès de la critique que du public. Il est le premier écrivain à avoir reçu le Edgar Award, le Shamus Award et le Anthony Award, les trois prix majeurs de la littérature à suspense aux États-Unis. Il est l'auteur notamment de Ne le dis à personne? (Belfond, 2002) ? qui a remporté le prix des Lectrices de Elle et qui a été adapté avec succès au cinéma par Guillaume Canet ?, Une chance de trop (Belfond, 2004), et plus récemment de Mauvaise base (Fleuve Noir, 2008), Dans les bois (Belfond, 2008), Sans un mot (Belfond, 2009) et Peur noire (Fleuve Noir, 2009). Ses deux derniers romans, Sans laisser d'adresse et Sans un adieu, ont paru chez Belfond en 2010.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lagrandestef 2352 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines