Magazine Culture

ILS NE DEMANDENT QU’A NOUS FAIRE RIRE et MOI JE RIS DE BON COEUR!

Par Citoyenhmida

Depuis quelques semaines, la chaine de télévision française France 2 propose dans ses programmes de divertissement de l’après-midi   une production de Catherine Barma et Laurent Ruquier au nom bien prometteur : « ON NE DEMANDE QU’A EN RIRE ! ».

ILS NE DEMANDENT QU’A NOUS FAIRE RIRE et MOI JE RIS DE BON COEUR!

Ce programme est destiné à découvrir les talents d’humoristes ou plus exactement à faire découvrir au grand public de la télévision  des humoristes ayant déjà une certaine expérience de la scène.

Le concept est simple : les candidats présentent un sketch inédit devant un jury composé de Laurent Ruquier et de 3 autres membres et devant  le public du studio, qui les notent. S’ils obtiennent la moyenne requise, ils auront l’occasion de retenter leur chance. Mais si deux membres du jury estiment que leur prestation est trop médiocre, ils peuvent l’interrompre en appuyant sur un buzz, éliminant ainsi le candidat.

Depuis le début de cette émission, plusieurs humoristes semblent y avoir pris leurs aises puisqu’ils en sont devenus, comme le dit, Laurent Ruquier, de véritables « pensionnaires » : l’un d’eux  a pu ainsi passer plus d’une dizaine de fois devant le jury.

Laurent Ruquier ne semblait trop croire en son émission : lors des premières diffusions, il répétait en substance  que « les candidats seront encore là, si nous y sommes encore ».

L’audimat est là, et Ruqiuer semble bien installé dans ce créneau horaire, au moins jusqu’à la fin de la saison, malgré le passage  de certains candidats qui ne semblent pas à leur aise dans ce genre de compétition.

On a assisté parfois à des moments de grand malaise.

En effet, l’expérience n’a pas démarré dans la sérénité, puisque dès les premiers jours certains candidats ont mal pris le fait d’être mal notés.

D’autres candidats traitent parfois des sujets délicats avec un manque de délicatesse certain.

Le cas d’Olivier PERRIN est le plus révélateur des dérapages éventuels que peut connaitre ce genre d’émission.

Heureusement, on a pu découvrir des talents les plus divers qui abordent l’humour de façon très différente mais toujours aussi efficace.

Comme je suis fanatique de cette émission, je ne peux m’empêcher, juste pour le plaisir, de vous signaler quelques uns des candidats qui me font rire de très bon cœur à chacune de leur prestation.

Un certain OLIVIER DE BENOIT s’est affirmé comme un excellent « one-man-showeur », au style assez personnel, avec une belle présence et un humour décapant, qui a est allé chercher les vannes les plus inattendues, jusqu’au fond du trou où étaient bloqués les 33 mineurs chiliens.

Un duo très original de clowns offre chaque fois une prestation délirante : les JUMORISTES n’ont même pas besoin de texte pour provoquer le rire franc et réparateur.

Dans un genre très différent, un autre duo fait également un tabac : les LASCARS GAYS semblent être devenus les chouchous du public et du jury de l’émission.

La jeunesse n’est pas en reste dans l’émission : KEV ADAM’S aborde les problèmes des jeunes avec une ironie et une dérision délicieuses.

Mais mes préférés restent d’une part  le belge Alain DOUCET, une espèce de Raymond Devos  dans l’allure mais doté d’une style très particulier, doté d’un humour pince-sans rire et déjanté, mais d’une efficacité formidable et Jérémy FERRARY qui manie l’humour noir le plus décalé qui nous fait rire à propos des sujets les plus macabres.

Ainsi  au fil des jours, Laurent Ruquier est arrivé à imposé son idée et son émission est devenue un moment privilégié de la télévision française.

En moins d’une heure, il présente quatre humoristes qui ont quelques minutes, juste TROIS minutes et quelques secondes, pour faire étalage de leur savoir-faire, qui sont notés, qui peuvent discuter leurs notes !

Bref du travail de professionnel, bien fait ! Avec à la clé des conseils et des observations fort pertinentes des membres du jury, personnalités confirmées du monde du spectacle et de la télévision,  qui n’ont rien à gagner ni à perdre de l’apparition de nouveaux talents !

Cela me fait penser par la force (j’avais écrit : par la farce) des choses, à une émission similaire qui passAIT sur la OULA ! Notre chère télévision nationale ! Vous devez connaitre ce programme, au nom bien ronflant : « COMEDIA ».

Là également, le but consistait  à  rechercher  de jeunes  talents comiques nouveaux et prometteurs !

Mais que longueurs, que de lourdeurs, que platitudes, que salamalecs et de vacuités débitées tout au long du temps infini  que durait l’émission. On en finissait par ne plus retenir les prestations des jeunes candidats, dont certain/es ont un talent certain qui ne demandait qu’à exploser !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines