Magazine Afrique

Impasse : Où est passé Paul Biya ?

Publié le 05 novembre 2010 par 237online @237online

Écrit par Mutations   

Vendredi, 05 Novembre 2010 11:56

ùéèééééééééééééêàé
Après avoir remercié et dit officiellement au revoir aux autorités suisses, le chef de l'Etat n'a toujours pas regagné le Cameroun.
Le président de la République n'a finalement pas présidé, comme annoncé dans divers communiqués officiels dont celui du ministre de la Communication (Mincom), Issa Tchiroma Bakary, la finale de la 51e de la Coupe du Cameroun. En dépit du décor planté, qui laissait croire jusqu'au matin même de la finale à son arrivée au stade Ahmadou Ahidjo. Comme en 2008 avec Ephraim Inoni, c'est le Premier ministre, Philémon Yang, qui a présidé ladite finale. Et pourtant, la clôture de la saison sportive au Cameroun a été retardée pour cause du calendrier surchargé du président de la République.
Parti du Cameroun le 21 octobre 2010 pour prendre part à la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de l'Organisation internationale de la Francophonie (Oif), le président camerounais, aux dires des confrères de Cameroon Tribune, a fait l'objet de mille attentions à son arrivée en Suisse le jeudi 22 octobre 2010. Entre cadeaux spéciaux et prises de parole, Paul Biya, arrivé à Montreux vendredi, 23 octobre dans la soirée, a officiellement fait ses adieux aux autorités helvétiques le lundi 25 octobre, selon nos informations. Nicolas Sarkozy arrivé au matin du 24, n'en a eu que pour quelques heures.

Par ailleurs, tous les 37 autres chefs d'Etat présents à Montreux ont regagné leur pays. Tout comme les organisateurs de ces assises. Le président camerounais à qui «le peuple» à genoux a adressé hier, 02 novembre (journée des morts), un énième appel, est sans nouvelle. Certes, ses collaborateurs du cabinet civil font savoir qu'il séjourne en Suisse. Certes également que certains membres de sa suite sont depuis quelques jours de retour au Cameroun. Mais le chef de l'Etat qui, à côté des élus du peuple et des conseillers municipaux, est le seul à qui le peuple souverain a confié un mandat reste étrangement muet. Comme ses services d'ailleurs.
Comme pour meubler ce mutisme, lundi, 1er novembre dans la soirée, la télévision d'Etat (Crtv) a diffusé, dans le cadre de son programme consacré aux activités du président de la République, «Présidence Actu», de long en large, des plages sur les audiences de Paul Biya, ses randonnées et visites. Au cours de ce programme, les téléspectateurs de la Crtv ont également pu suivre la séquence sur la vie de son épouse à ses côtés, durant ce séjour européen. «Présidence Actu» de lundi dernier aura été un moment de communication sur l'abondante activité du chef de l'Etat. Celle qu'on ne trouve pas souvent à Paul Biya au Cameroun.

Après avoir pris part aux côtés du Français Nicolas Sarkozy, Abdou Diouf, le secrétaire général de l'Oif au sommet de la Riviéra vaudaise, Paul Biya aura participé aux nombreuses discussions sur fond de crise sociale et ses succédanées comme la réforme des retraites en France. S'il a plaidé pour un nouvel ordre mondial, Paul Biya a réitéré son discours sur une plus grande assistance à l'Afrique.
De son côté, le président français s'est servi de la tribune à lui offerte à Montreux, pour donner un nouvel air et préciser ses priorités du G20 et du G8, dont Paris assure depuis la présidence, respectivement à partir du 12 novembre 2010 et de janvier 2011. D'où son propos sur le système monétaire international. Mais aussi, du marché des matières premières et la gouvernance mondiale.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines