Magazine Cinéma

Cabaret

Par Luc24

La critique  

Aussi impertinente que touchante, une brillante comédie musicale

Berlin, années 30. Dans un petit Cabaret, se déroule un spectacle aussi frais que décadent présenté par un facétieux maitre de cérémonie (Joel Grey). Parmi la troupe, on distingue l'extravagante Sally Bowles (Liza Minelli) qui rêve de devenir une grande actrice. Habituée aux histoires d'une nuit, attirée par l'argent, elle loue une chambre dans un modeste appartement en attendant des jours plus glorieux. Un jour, un homme timide et distingué arrive dans son univers. Il s'appelle Brian (Michael York) et souhaite louer la chambre à côté de la sienne. Brian s'arrange avec Sally et donne des cours d'anglais dans sa chambre. Parmi ses élèves il y a Natalia Landauer (Marisa Berenson) , une juive issue d'une famille fortunée. Cette dernière plait immédiatement à Fritz, un ami à Sally coureur de dots. Les jours passent, les rêves persistent et l'amour frappe là où l'on ne l'attendait pas : Sally et Brian vont se retrouver très épris l'un de l'autre et confrontés à la confusion des sentiments lorsqu'un jeune homme allemand fortuné, Max (Helmut Griem), viendra semer le trouble entre eux. De leur côté, Fritz et Natalia vont peu à peu tomber amoureux eux aussi...mais dans les rues on assiste à la montée du nazisme. La fête ne pourra durer éternellement...

3 for the road

Cabaret n'est pas une comédie musicale classique. Profondément extravagante et culotée, cette oeuvre est aussi fantaisiste et audacieuse que cruelle. Il y a la recherche de la gloire dont rêve Sally et pour laquelle elle est prête à faire tous les sacrifices, il y a la fuite du monde réel par le spectacle et le sexe. Mais il y a aussi la montée du nazisme, le manque d'honnêteté dans une relation, les rivalités...Rien n'est simple dans ce Berlin là. Liza Minelli apporte tout son charme et son talent au personnage de Sally, femme qui se veut fatale et douée mais qui est surtout terriblement superficielle et bornée. Mais tout de suite on l'aime. Cabaret est un film dans lequel on se plonge volontiers dès les premières minutes car il apporte autant de magie que de réalisme, autant de paillettes que de désillusions. On ne tombe jamais dans la facilité, jamais dans la routine : à l'image du spectacle qui ne cesse de raconter de nouvelles histoires en déployant de nouveaux numéros, le film de Bob Fosse n'est jamais à court. On rit, on tremble, on rêve. Hymne à la tolérance par excellence, cette comédie musicale et ses entêtantes mélodies ne vous quitteront plus une fois que vous les aurez découvertes. Un vrai régal même si la fin nous laisse craindre le pire à venir pour les protagonistes...Un film à 8 oscars mérités !

 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Luc24 78 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines