Magazine Bd

Mes lectures du moment 16

Par Jibouille

Les débuts et fins de mois sont propices aux sorties intéressantes (bon ok, le milieu du mois n’est pas mal non plus ^^).  Mais cette fois, j’ai aussi opté pour de nouvelles séries, en plus des nouveautés qui me tentaient bien.

Mes lectures du moment 16

- Maid Sama 1-3: Misaki est une lycéenne au caractère fort, qui déteste les hommes. Elle est la représentante des élèves et mène le lycée d’une poigne de fer. Mais elle a un secret. Pour aider sa famille, elle travaille comme Maid dans un café et le dissimule aux autres. Malheureusement, elle croise par hasard Usui, le beau gosse du lycée, qui affiche cependant un certain désintérêt pour les filles. Misaki pense alors que son secret va être révélé mais Usui préfère garder ce point secret et jouir de cet avantage, ce qui énerve prodigieusement Misaki.

Mes lectures du moment 16

Et oui, un shojo (j’en vois déjà une qui fait de grands bons ^^). Mais avant de dire que c’est encore une histoire d’amour à la con, donnez-lui une chance. Ce qui marque surtout Maid Sama, c’est son humour omniprésent. Il m’a fait plusieurs penser à Host Club. Bien sur, le dessin est très commun pour un shojo mais c’est assez secondaire au final car il y a tellement de planche comique qu’on oublie vite que c’est un shojo.

Pour une fois, l’héroine n’est pas la niaise typique, qui n’a pas de caractère et qui se laisse avoir comme une débutante. Non, Misaki est du genre à taper d’abord puis poser les questions si besoin est. Le héros est déjà plus classique mais au moins, son style reste toujours agréable à lire. C’est le beau gosse, mystérieux, un brin cruel et sadique, qui n’a rien à faire des filles qui lui courent après. Ce duo marche bien car les deux protagonistes sont très complémentaires.

Bon, l’histoire ne promet rien de fantastique mais on rigole bien et il faut plus le prendre comme une comédie que comme une histoire d’amour. Pas de triangle amoureux pour le moment, j’en demandais pas tant. Mais disons que je suis curieux de voir comment le tout va évoluer car ca évolue déjà au bout de 3 tomes.

Un bon shojo donc, qui continuera sur cette lancée. Le problème est que ce genre de manga est parfois imprévisible.

- Black Lagoon 9: Roberta continue son massacre et se rapproche de sa cible. Rock tente un coup de poker pour tenter d’arrêter la folie meurtrière de la gouvernante mais son plan n’est pas sans risque.

Mes lectures du moment 16

C’est avec une certaine joie que j’ai vu ce tome sur l’étalage du magasin, alors que j’avais complètement occulté sa sortie.

On reprend donc le massacre en règle de la gouvernante qui ne fait pas dans la dentelle. Je ne spoilerai pas sur ce qui se passe mais je vous dirai simplement que la vendetta sanglante s’achève dans ce tome (en bien ou en mal, à vous de voir

;)
  ). Comme d’habitude, il y a beaucoup de blabla, parfois un peu lourds à lire honnêtement, surtout quand un plan se met ne place et qu’il est très détaillé (ou plus exactement deux plans en parallèle).

On voit moins Revy et Rock, même s’ils gardent une place importante. C’est le jeune maître qui vole un peu la vedette à nos deux héros mais c’est très logique. Après tout, c’est sa bonne qui a méchamment pété une durite et s’amuse à dératiser la ville à coup de mitrailleuse et de grenades.

C’est dur de parler de ce tome sans spoiler alors je m’arrêterai là. Disons que ce tome est dans la continuité des autres: beaux dessins, persos toujours sympa, beaucoup de blabla et surtout, un tome survitaminé.

- Shinobi Life 1: Beni est une lycéenne pas comme les autres. Elle est la fille d’un grand patron, qui ne se soucie pas d’elle. Alors qu’elle a été kidnappée, un ninja tombe du ciel et la prend pour une princesse qu’il est chargé de protéger. Qui est-il vraiment et pourquoi la prend-il pour une princesse?

Mes lectures du moment 16

Et oui, encore un shojo. On m’en parlais pas mal alors j’ai décidé de voir ce que ca donnait (je sais pas pourquoi mais j’avais envie de me faire quelques shojos en ce moment).

Beaucoup d’humour également dans celui-là mais la niaiserie y est bien plus présente. Il y avait pourtant un début intéressant, avec un protecteur d’une princesse passée, qui débarque dans notre présent et qui commet gaffes sur gaffes. Pour être honnête, le tome 1 est un poil rapide. Mais bizarrement, j’ai pas grand chose à en dire pour le moment. Je m’attendais à quelque chose de plus complet et de plus vivant mais je me suis presque ennuyé en le lisant.

Un shojo relativement classique, qui ne se démarque pas vraiment des autres. Je pousserai le vice jusqu’au tome 3 histoire d’avoir un point de vue plus complet mais je doute.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jibouille 319 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines