Magazine Afrique

Restriction : Le passeport d'Yves Michel Fotso retiré

Publié le 09 novembre 2010 par 237online @237online

Écrit par Mutations   

Mardi, 09 Novembre 2010 09:23

éééééééééûééàéééûééééééééà

Restriction : Le passeport d'Yves Michel Fotso retiré
L'ancien Administrateur directeur général de l'ex Camair est allé le déposer hier, lundi 08 novembre, au bureau du délégué régional de la sûreté nationale pour le Littoral.
Yves Michel Fotso était attendu à la délégation régionale de la Sûreté nationale pour le Littoral hier, lundi 08 novembre. Et comme prévu, l'ancien Administrateur directeur général de l'ex compagnie nationale aérienne, Cameroon Airlines (Camair) s'est présenté autour de 9 heures, répondant à une convocation à lui servie samedi, 06 novembre par les autorités policières de la région. Selon de sources policières, tout est allé très vite.
Le passage d'Yves Michel Fosto n'aurait pas duré plus de cinq minutes. En présence du délégué régional, Joachim Mbida Nkili et d'autres responsables, à l'instar du chef de la division régionale de la police judicaire pour le Littoral, une seule chose lui à été demandée : la remise de son passeport.

Yves Michel Fosto s'est exécuté. Et aussitôt reparti. Aucune information n'a cependant filtré sur les mobiles réels de ce retrait.
Toujours d'après nos sources, la convocation ne visait pas une quelconque audition. Elle participait simplement d'une démarche conservatoire, si jamais Yves Michel Fotso opposait une quelconque résistance aux policiers. S'il est certain que le passeport de l'ancien Adg de l'ex Camair a (enfin ?) été retiré, d'autres questions taraudent cependant les esprits. Pourquoi ce retrait ? Et quelle est la suite de ce feuilleton ? Car en réalité, c'est le dénouement d'une affaire qui a commencé à se dessiner depuis jeudi dernier, 04 novembre.

En mi-journée ce jour là, des éléments de la police, avec à leur tête le délégué régional, Joachim Mbida Nkili, ont investi l'entourage du domicile du fils du milliardaire Victor Fotso, sis au quartier Bali à Douala. Difficile de savoir si les policiers ont rencontré le maitre des lieux.
Après le départ du délégué, qui est resté sur les lieux près d'une heure, autour de 17 heures, d'autres policiers en civil ont maintenu le siège jusqu'à tard dans la soirée. Selon d'autres sources policières, un échange a eu lieu entre l'ancien président du conseil d'administration de la Cbc (placée sous administration provisoire depuis quelques mois) à l'entrée de son domicile, samedi 06 novembre. En réaction à la demande des policiers de vouloir l'identifier, Yves Michel Fotso aurait remis son permis de conduire.

Refusant, selon nos sources, de remettre son passeport aux policiers.
En attendant d'en savoir davantage sur ce qui peut avoir amené la police à retirer le document de voyage de cet opérateur économique, l'on sait toutefois que son nom a été quelques fois cité dans le cadre des affaires liées à l'opération Epervier.
Yves Michel Fotso avait même pris les devants en accordant une interview retransmise simultanément sur trois chaines de télévision locales (Canal 2 International Stv et Equinoxe Tv) pour s'exprimer sur certaines questions liées à cette actualité.
D'autres sources voient en ce retrait du passeport une autre bataille liée cette fois au contrôle de la Cbc dont un plan de restructuration aurait été récemment transmis au gendarme bancaire de la sous région, la Commission bancaire d'Afrique centrale (Cobac).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines