Magazine Afrique

Le 28e anniversaire du Renouveau célébré avec panache à travers le pays

Publié le 08 novembre 2010 par 237online @237online

Écrit par Cameroon Tribune   

Lundi, 08 Novembre 2010 16:02

éééàéééèàééééèèéê

Le 28e anniversaire du Renouveau célébré avec panache à travers le pays
Le pacte de confiance reste intact entre Paul Biya et les Camerounais. C'est le message qui se dégage des festivités marquant l'anniversaire de l'accession au pouvoir du président Paul Biya.
Après les meettigs au niveau des sections Rdpc, à Yaoundé, la manifestation a été un gala organisé samedi soir au palais des Congrès.
Samedi soir au palais des Congrès de Yaoundé, on aurait cru qu'on fêtait un anniversaire du parti au pouvoir, tant le Rassemblement démocratique du peuple camerounais a imposé sa marque lors du gala culturel en l'honneur de son chef. Non seulement l'immense salle de spectacle, pleine à craquer était pavoisée aux couleurs du RDPC, mais aussi certains artistes, notamment la très populaire K-Tino ou encore le Pr Gervais Mendo Ze ont revêtu l'uniforme du parti.

Même l'orchestre qui a accompagné les artistes était paré aux couleurs de ce parti. Ce qui n'a rien enlevé à la beauté du spectacle. Bien au contraire, la flamme militante a su éveiller l'enthousiasme et gommer certaines petites imperfections. Commencé à 20h, le spectacle n'a pris fin qu'à 23h 30. On n'aura pas vu le temps passer. Les organisateurs avaient tablé sur 28 artistes en provenance de tous les coins du pays, pour coller à la symbolique des 28 ans au pouvoir du président Paul Biya ; peine perdue ! Devant le grand nombre qui s'est présenté, on a fait des coupes sombres pour s'arrêter finalement à...33.

Le résultat a été à la hauteur des espoirs : un spectacle de toute beauté ; les organisateurs ont savamment su mêler le moderne avec l'ancien, voire l'antique ; car à un moment donné, on se serait cru à la discothèque de papa, avec l'interprétation des tubes des années 80, voire 70, avec un certain Ekambi Brillant, l'homme aux quarante années de musique, ou encore Dina Bell ; entre ces ancêtres qui ont fait rêver des générations, des jeunes se font fait une place au soleil ; c'est notamment le cas du trio X- Maleya dont le refrain de leur morceau fétiche « Maléa dance » a été tout simplement transformé en « Paul Biya, Paul Biya, balancez avec Paul Biya » ; allusion là au thème général de cette soirée « inscriptions massives : gage de la réélection du candidat du RDPC en 2011.

Entre ces deux extrêmes, des chorales telles que la Voix du Cénacle du toujours populaire Pr Mendo Ze, ou encore le chœur Madrigal de Réné Esso, voire la chorale de l'Unité ont conquis une bonne partie de l'auditoire, aux côtés des humoristes de toujours : Kouokam Narcisse, le Keguegue International, les chansonniers incontournables : Ottou Marcellin, Donny Elwood. Mais comment oublier ces belles sonorités venues du grand nord avec Abba Djaoro, Tchidal et les Kalangous, ou encore celles des pygmées de l'est avec le docteur Jockey. N'empêche que les plus applaudis ont été ceux qui ont la cote pour le moment : l'électrique Lady Ponce et le sémillant Guy Watson « Mignoncité ».

Un spectacle très apprécié par une foule au sein de laquelle ont pris place à côté du vice Premier ministre, ministre la justice, garde des sceaux, certaines hautes personnalités de la République, notamment, le ministre d'Etat, secrétaire général de la présidence, Laurent Esso, Grégoire Owona, le secrétaire général-adjoint du comité central du RDPC, le ministre de la communication, Issa Tchiroma Bakari, Mme Yaou Aissatou présidente du bureau national de l'Organisation des femmes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Ofrdpc)...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines