Magazine Cinéma

La Femme Reptile

Publié le 09 novembre 2010 par Olivier Walmacq

femme_REPTILE

genre: épouvante
année: 1967
durée: 1h25

l'histoire: Charles Spading meurt dans un village isolé, victime d'une mystérieuse épidémie, la "mort noire". Son frère et son épouse s'installent dans sa demeure. Ils se rendent compte qu'une terrible malédiction pèse sur la région.

la critique de Eelsoliver:

Les productions Hammer sont réputées pour avoir signé quelques excellents films d'épouvante. Au hasard, on pourra citer la malédiction du Pharaon ou encore tous les films autour de la créature de Frankenstein. D'ailleurs, on retrouve souvent les mêmes acteurs, à savoir Christopher Lee ou Peter Cushing, ces deux acteurs ayant fait du genre horrifique une véritable spécialité.

Parmi toutes ces oeuvres, on trouve quelques films moins connus mais néanmoins de qualité. La femme reptile, en anglais, the Reptile, réalisé par Terence Fisher en 1967, est de ceux-là.
Dans ce film d'épouvante, on retrouve vraiment l'ambiance des oeuvres produites par la Hammer, à savoir une atmosphère froide, de tension, de peur et de suspicion.

Un couple vient habiter dans une demeure isolée, victime d'une terrible malédiction, le précédent locataire ayant été foudroyé par une mystérieuse épidémie.
Et les deux héros ne vont pas tarder à comprendre de quoi il en retourne. Ici, la maison semble habitée par un monstre mi-femme, mi-serpent.
Séquence tout bonnement incroyable lorsqu'un pauvre homme se fait happer par la créature, la morsure étant évidemment mortelle.
Bref, sans être un classique des productions Hammer, la Femme Reptile reste un bon cru du genre. Les fans de films d'épouvante devraient trouver leur compte.

Note: 14/20


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines