Magazine Culture

LE CAS JACK SPARK (Tome 1) de Victor Dixen

Par Phooka @Phooka_Book

Tome 1 : Eté mutant
LE CAS JACK SPARK (Tome 1)  de Victor Dixen
Editions Gawsewitch510 pages 21 euros
Présentation de l'éditeur:
Jack Spark survivra-t-il à l’enfer de Redrock? Héros insomniaque, Jack découvre en lui des pouvoirs destructeurs. A lui de décider s’il veut sauver le monde ou le détruire… Fils unique d’une famille de yuppies new-yorkais, Jack Spark est un adolescent solitaire à la santé fragile. Entre ses allergies et ses étranges insomnies, il se sent bien mal dans sa peau. Heureusement, une bonne dose d’humour et un zest de philosophie l’aident à prendre la vie du bon côté. Et puis, il y a les gâteaux que son grand-père lui envoie en douce. Ainsi, Jack parvient-il à se traîner sur le chemin de l’existence, partageant ses doutes et ses joies avec le hamster épileptique que Grandpa lui a offert. Cet équilibre précaire bascule le jour où l’aïeul est envoyé en maison de retraite, coupant court à l’approvisionnement en pâtisseries, et surtout à la perspective des vacances à San Francisco. Un malheur n’arrivant jamais seul, Jack apprend avec effroi que ses parents l’ont inscrit dans un camp d’été pour adolescents affectés de troubles du comportement… Une condition imposée par les enseignants pour son passage au Lycée ! Jack sera donc contraint de s’envoler pour le ranch de Redrock perdu dans le Colorado, au milieu d’un océan de montagnes et de forêts. Un endroit coupé de toute civilisation. Une colonie régie par un règlement archaïque, alternant interdictions absurdes et châtiments corporels. Un panier de crabes dans lequel tout ce que l’Amérique compte de cas sociaux semble s’être donné rendez-vous, entre suicidaires cabotins, psychopathes en herbe et anorexiques hystériques. Et sur ce camp qui ressemble à s’y méprendre à une prison, le mystérieux docteur Krampus règne en maître absolu, appliquant d’effroyables méthodes de rééducation qui laissent les pensionnaires plus morts que vifs… Comment un frêle garçon comme Jack parviendra-t-il à survivre à cet enfer ? Quel est le sens des terribles cauchemars qui s’intensifient depuis son arrivée à Redrock ? D’où viennent les bruits inquiétants qu’il entend à travers les volets du dortoir ? Le fait que la racine de ses cheveux ait subitement viré au bleu constitue-t-il un nouveau symptôme de son étrange maladie ? Quelles métamorphoses le camp de Redrock provoque-t-il dans son corps adolescent ? Autant de questions qui taraudent notre jeune héros. Homme ou monstre, Jack devra faire face à la dualité qui l’anime et assumer son nouveau rôle. La guerre est déclarée, et elle est historique…
L'avis de Phooka:
J'ai décidé en cours de lecture que pour une fois je ne chercherais pas la petite bête. Ce livre m'a plu, beaucoup plu même. Point final!
Hein? Quoi? Il faut que je développe?Ok, puisque vous y tenez, mais n'attendez pas à ce que je décortique ce roman, tout simplement parce que je ne veux pas !Je me suis plongée dedans et me suis retrouvée happée par l'histoire dès les premières pages! J'ai goulument dévoré les pages les unes après les autres avec un plaisir non dissimulé! Trois jours plus tard les 500 pages étaient envolées. Et pourtant, parfois pendant ma lecture, une toute petite voix me susurrait des trucs du genre "si tu analyses un peu, je suis sûre que tu vas trouver des tas d'incohérences". Mais le reste de moi était tellement plongé dans le roman, qu'il m' a été facile d'ignorer cette petite voix et de faire fi de ses remarques désobligeantes. Je ne voulais pas chercher les incohérences -s'il y en a, ce que je ne cherche même pas à savoir-, je voulais juste profiter de mon plaisir de lecture. Et du plaisir j'en ai eu plein, alors que demander de plus ?Jack, le héros, est un personnage attachant, un peu naïf parfois et pas toujours le leader qu'on attendrait. Il doit faire face à une situation extrêmement étrange et accepter les changements de son corps qui vont faire de lui un être différent  (une belle métaphore sur l'adolescence...). Il est entouré par un groupe d'amis qui va se créer au gré des évènements. Un groupe hétéroclite avec des personnalités très différentes. Evidemment il va y avoir une fille, Sinead, dont Jack va tomber amoureux. Parcours initiatique oblige, ce ne sera pas si simple...Sinead, dont on se demande parfois si elle n'est pas plus intéressée par l'or que par Jack... Et il y a Kevin, le petit frère de Sinead, Ti-Jean, Brandy et Josh. Josh personnage ambigu et silencieux mais dont la présence est très forte durant tout le roman. Je me surprenais toujours à le chercher au fil des pages, car j'aimais sa présence et son caractère. Et puis il y a Doug, le "méchant", le  chef de bande, grande gueule qui frappe au lieu de discuter, qui cherche des noises à tout le monde, et qui au final va se révéler être beaucoup plus que ça. Doug c'est sans doute le personnage le plus réussi du roman, ambigu, inattendu, une vraie bonne surprise. Reste évidemment la bande des Krampus, méchants à souhaits, dont on apprend petit à petit ce qu'ils sont réellement.Et puis Edith, sans doute un des personnage les plus poignants du roman, un peu caricatural certes, mais tellement à sa place qu'on ne voudrait la changer pour rien au monde.Tout ce petit monde va évoluer dans ce huis-clos, cette Colonie de vacances de Redrock, totalement isolée, à trois heures de route de la première bourgade,  sans internet et sans téléphones portables. Notre groupe de héros ne pourra compter que sur lui même (ou presque..) pour se sortir de ce piège. Parce que oui, c'est un piège et un énorme !
Quelques bémols quand même:
La fin de ce premier tome nous laisse quasiment en plein milieu de l'action finale. heureusement que j'ai le tome 2 qui m'attend, car sinon ça doit être horriblement frustrant.Et puis surtout, cette entité dont on ne sait pas grand chose et qui tombe un peu (c'est le cas de le dire, z'avez qu'à lire le livre pour savoir pourquoi je dis ça! :)) comme un cheveu sur la soupe.Je suppose que son rôle sera révélé par la suite.Car effectivement beaucoup de questions restent en suspens et j'espère que la suite va apporter des réponses. J'attends beaucoup du tome 2 et si jamais certaines de mes questions sont éludées, je serais déçue...
Ce qui est sûr c'est que j'ai énormément apprécié cette lecture et si ce n'est pas un coup de cœur, c'est en tout cas un réel moment de plaisir. Je ne me suis pas posée de questions, je me suis laissée porté par l'écriture fluide de l'auteur et par le récit. Je n'ai pas cherché plus loin que ça, juste ...le plaisir de lire! Et c'est énorme !
Un très grand merci à BOB, une fois de plus et aux éditions Gawsewitch qui m'ont permis de me régaler avec ce premier tome. Le tome 2 m'attend, je ne vais pas tarder à m'y plonger!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Phooka 16646 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines