Magazine Culture

Les habits neufs de l'empereur d'après Andersen (illustrations de Parastou Haghi)

Par Lagrandestef

habits-neufs-1-copie-2.jpgLes habits neufs de l'Empeur
d'après Andersen
Illustrations Parastou Haghi

Philomèle (septembre 2010)

28 pages
Résumé
Le conte d’Andersen revisité avec humour et talent par l'artiste iranienne Parastou Haghi, qui apporte à ce grand classique une tonalité orientale inédite.
Un grand classique dynamisé pour plus de plaisir à la lecture, où l'on découvre le pouvoir parfois trompeur des mots !
Mon avis

Voici le conte d'Andersen résumé par Wikipédia
"Il y a de longues années vivait un empereur qui aimait par dessus tout être bien habillé. Il avait un habit pour chaque heure du jour.Un beau jour, deux escrocs arrivèrent dans la grande ville de l’empereur. Ils prétendirent savoir tisser une étoffe que seules les personnes intelligentes pouvaient voir et proposèrent au souverain de lui confectionner des vêtements. L’empereur pensa que ce serait un habit exceptionnel et qu’il pourrait ainsi repérer les personnes intelligentes de son royaume. Les deux charlatans se mirent alors au travail.  Quelques jours plus tard, l’empereur, curieux, vint voir où en était le tissage de ce fameux tissu. Il ne vit rien car il n’y avait rien. Troublé, il décida de n’en parler à personne, car personne ne voulait d’un empereur sot. Il envoya plusieurs ministres inspecter l’avancement des travaux. Ils ne virent pas plus que le souverain, mais n’osèrent pas non plus l’avouer.
Tout le royaume parlait de cette étoffe extraordinaire.Le jour où les deux escrocs décidèrent que l’habit était achevé, ils aidèrent l’empereur à l’enfiler. Ainsi « vêtu » et accompagné de ses ministres, le souverain se présenta à son peuple qui, lui aussi, prétendit voir et admirer ses vêtements. Seul un petit garçon osa dire la vérité : « Mais il n’a pas d’habit du tout ! ». [ou dans une traduction plus habituelle : "le roi est nu !"]. Et tout le monde lui donna raison. L’empereur comprit que son peuple avait raison, mais continua sa marche sans dire un mot."

habits-neufs-3.jpg

habits-neufs-2.jpg

Cet album propose une version humoristique,  colorée et orientale de ce conte avec de belles illustrions de l'artiste iranienne Parastou Haghi. Les couleurs sont chaudes et chatoyantes.
Petit bémol au niveau du format: je trouve que cet album aurait mérité une couverture rigide beaucoup plus résistante aux petites mains pas forcément délicates.

Je remercie les Editions Philomèle pour cette belle découverte


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lagrandestef 2352 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines