Magazine Culture

The Holidays: Post Paradise

Publié le 15 novembre 2010 par Nuagenoir
The Holidays: Post ParadiseThe Holidays: Post ParadiseThe Holidays: Post ParadiseMy Bee's Garden - Hunt the Sleeper (2010)The Holidays: Post Paradise

The Holidays: Post ParadiseThe Holidays
Post Paradise [Liberation Music]
Septembre 2010
The Holidays : les noms simplistes reviennent à la mode. Ceux-là viennent d'Australie. C'est l'histoire de quatre étudiants de Sydney qui rêvaient plus de succès musical que d'interminables études. L'un d'eux a tout de même décroché un diplôme en biologie – pas très rock – mais les autres ont tout lâché. Ils sont donc jeunes et dynamiques : ce n'est pas pour rien qu'une fois repérés, ils ont trouvé leur place chez tant d'oreilles attentionnées. Pour parler grossièrement, The Holidays, c'est de l'indie-pop africanisée ; un truc qui était à la mode il y a trois ans, et qui peine toujours à refaire surface (beaucoup ont essayé). Eux ont l'avantage d'avoir un son très léché, ce qui n'est pas trop mal pour un premier album. Post Paradise – quel beau titre ! – est donc un beau condensé de dix pistes abouties. Certains passages flattent l'ouïe : les belles envolées musicales ne manquent pas. Des sons venus d'ailleurs, mêlés à de grosses percussions, grandes voix édulcorées et riffs funky, entraînent assez vite dans un tourbillon contemplatif, évoquant autant Vampire Weekend que les Talking Heads. La voix du chanteur, trop lisse, n'a pas toujours sa place dans les morceaux, mais les mélodies de Post Paradise – en particulier les refrains – évoquent toute la beauté d'une jeunesse submergée de couleurs.♫♪
The Holidays: Post Paradise


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nuagenoir 701 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines