Magazine Cinéma

Superscience: Voyage au coeur de la Terre

Publié le 16 novembre 2010 par Olivier Walmacq

superscience_voyage_Terre

genre: documentaire
année: 2008
durée: 50 minutes

Synopsis: Le réveil d'un super volcan qui déverserait sa lave sur les habitations et les hommes vivant sur les flancs, constitue l'un de nos pires cauchemars. Un cauchemar qui affectera un jour notre planète.

la critique de Eelsoliver:

Une super irruption volcanique est malheureusement probable. Une telle éventualité ne fait pas partie de la science fiction. Voilà le sujet de ce nouveau numéro de Superscience qui nous propose un Voyage au coeur de la Terre.
Ainsi, certaines recherches ont pu montrer que l'humanité avait connu plusieurs super irruptions, dont la moitié en Amérique du Nord.
On pense que le parc de Yellowstone aux Etats-Unis constitue un terrain favorable et particulièrement sensible.

On pense également que le sol de Yellowstone cacherait un volcan, d'où le fait qu'il dégage une chaleur immense. Toutefois, pendant longtemps, on a pensé que ce volcan souterrain était éteint depuis l'Age de Glace. Or, Yellowstone est seconde zone sismique la plus sensible des Etats-Unis, la première étant la Californie. On reconnaît généralement un volcan à sa forme cônique.
Mais à Yellowstone, on ne repère aucun paysage ayant la forme d'un cône.

Pourtant, il existe un immense cratère et il est possible que le super volcan en question soit à proximité. On sait également que le parc de Yellowstone a déjà connu une super irruption par le passé.
Donc, une nouvelle super irruption serait-elle possible ? Non seulement, une nouvelle super irruption serait possible mais elle serait la plus grande irruption que l'humanité ait connue.

Les recherches actuelles ont montré que le sol de Yellowstone s'était affaissé. Donc, le volcan serait encore actif. En vérité, il s'agit d'une véritable bombe à retardement.
Si le volcan grondait à nouveau, les conséquences seraient catastrophiques. Pour éviter cela, les géologues étudient le niveau de gravité volcanique.
Une telle irruption atteindrait le niveau 8, soit le plus haut niveau de gravité volcanique.

Donc, cette super irruption serait une tragédie. Le premier signe se manifesterait par un soulèvement important du sol. Ensuite, des coulées de laves pyroglastiques détruiraient tout sur leur passage. Des nuages de cendres assombriraient le ciel et ravageraient plus de la moitié des Etats-Unis.
De plus, le vent multiplierait les nuages de cendres sur d'autres villes. Les habitants ne pourraient pas annihiler les cendres et ce genre de castastrophe aurait des conséquences dramatiques sur un rayon de plus de 800 kilomètres.

Les émanations de gaz issues d'une telle irruption serait le plus grand danger à long terme. Cela entraînerait une chute de la température de 12 degrés.
Cela correspondrait alors à la plus grande catastrophe de l'ère moderne. Toutefois, selon certaines estimations, la prochaine super irruption ne devrait pas se produire d'ici plusieurs centaines de milliers d'années.

Note: 15/20


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines