Magazine High tech

Assassin's Creed Brotherhood : petit point sur le multi

Publié le 16 novembre 2010 par Weega
Alors que la sortie du jeu est annoncée pour jeudi prochain, j'ai eu l'opportunité hier soir de pouvoir m'essayer sur le mode multi, lors d'une soirée organisée par Ubisoft. Voici donc un petit topo sur le fameux ACB.

Vous connaissez certainement les deux premiers opus de la série Assassin's Creed et son héros à capuche qui a, selon l'IA, a un peu trop "le diable au corps" (comprendra qui pourra). Le prochain en liste, baptisé AC Brotherhood, est doté d'un mode multi que j'ai donc pu approcher hier soir lors de l'Assassin's Creed League, tournoi organisé par Ubisoft. Le principe était simple : par équipe de deux, le but était de trouver sa cible (les 2 autres adversaires) parmis la foule, vous savez, un peu comme dans le mode solo ou comme à la sortie du métro 13, il a toujours des gens qui errent sans trop savoir où aller et qui sont leeeeents. Ben là pareil, sauf que vous pouvez choisir le perso que vous voulez incarner : un chauve (trop repérable pour le coup), un barbu, une courtisane qui court un peu comme une grognasse et bien d'autres encore.

Vous êtes donc lâché sur une map, avec ces centaines de gens qui se balladent et vous partez à la recherche de votre cible, indiquée par un radar. Or, ce dernier ne vous précise pas exactement où elle se trouve mais vous indique un périmètre que vous devez ensuite explorer tenter de la trouver. Facile? Non, pas trop puisque par exemple si celle-ci ralentit, elle peut facilement se fondre dans la masse et vous échapper. Elle peut également utiliser un "déguisement" et devenir méconnaissable afin de vous compliquer la tâche. Tout ça en schant que vous êtes également la cible de quelqu'un d'autre et devez donc rester sur vos gardes. Si quand même vous êtes trop fort et que vous réussissez à percevoir votre cible avant de vous faire avoir, il vous faudra alors l'assassiner pour marquer des points (qui se présentent comme n'importe quel FPS en stats kill/death) ou encore l'humilier (ce qui est bien plus drôle et plus blessant psychologiquement!).

Dans ACB, il est toujours possible de grimper sur les toits (en même temps c'est un peu une des grosses raisons du succès du jeu), de se cacher dans de la paille pour fuir vous assaillants ou encore de courir sur des poutres placées à des dizaines de mètres de hauteur. Au niveau du gameplay, je dois avouer que la prise en main était assez simple. Je n'avais jamais rejoué à AC depuis la sortie du premier opus et il ne m'a pas fallu plus de 2 minutes pour comprendre les touches et m'habituer au maniement du perso. La caractéristique principale de Brotherhood reste la même, la discrétion, à mon plus grand regret mais pour le bonheur des fans!

Je ne suis pas vraiment adepte de ce genre de jeux et d'Assassin's Creed plus précisément, sauf si on ajoute des mitraillettes par exemple... ce qui n'est pas le cas ici. Je devais être l'une des seule à courir partout sur la carte avec ce fameux "diable au corps", à grimper partout, marcher sur des gens et de temps en temps égorger un ou deux innocents pour un peu plus d'action (paix à leurs âmes). En revanche, je dois dire que ce nouvel opus a tout pour satisfaire ceux qui ont apprécié le 1 et le 2 avec en justement en prime, ce fameux mode multi qui s'avère bien sympatique et à la fois stressant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Weega 1407 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog