Magazine Afrique

15. 000 victimes d'accidents de la route en 20 ans au Cameroun

Publié le 23 novembre 2010 par 237online @237online

Écrit par Cameroon Tribune   

Mardi, 23 Novembre 2010 08:08

éééééééééè«é»éî«çàéé

15. 000 victimes d'accidents de la route en 20 ans au Cameroun
Les chiffres ont été révélés l'Ong Sécuroute lors de la célébration de la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route dimanche dernier.
D'après l'Ong « Sécuroute », en deux décennies, le Cameroun a perdu environ 15.000 personnes des suites d'accidents de la route. 100.000 personnes vivent un handicap physique, tandis que des millions de survivants traînent un choc psychologique. « Et encore, ces chiffres sont souvent en deçà de la réalité car les rapports des accidents ou il y a une seule victime ou des blessés ne sont pas généralement transmis pour comptabilité », confie Martial Missimikim, président de Sécuroute. Pour l'Ong, au-delà des pertes en vie humaine, le Cameroun a perdu 500 milliards de Fcfa ces cinq dernières années, du fait des accidents de la route. Dans le monde, d'après les Nations Unies, l'on estime à 1,3 million, le nombre de personnes qui perdent la vie chaque année sur les routes.

Victime d'un accident de la route l'année dernière, Stéphane Ntcham a perdu son emploi. « J'avais une petite structure dans le bois. Elle se développait bien et l'affaire a rapidement prospéré. Mais j'ai été victime d'un accident à Edéa. Je suis resté à l'hôpital pendant longtemps et à présent je me traîne en béquille. Durant tout mon séjour, l'affaire a périclité car je n'étais plus là. Mes collaborateurs en ont profité pour me piller. A présent, je passe mon temps entre le domicile et l'assurance pour avoir une petite indemnisation qui ne vient pas, et je ne peux même plus m'occuper de ma famille », confie avec peine le jeune homme.

Pour le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon, le problème de développement et de santé publique que posent les décès et les blessures occasionnés par les accidents de la route fait l'objet d'une prise de conscience croissante. Ainsi, cette année, l'Assemblée générale de l'Onu a proclamé la première décennie d'action pour la sécurité routière, qui sera l'occasion d'intervenir au niveau mondial. A cette fin, les gouvernements devraient faire connaître leurs plans nationaux pour la décennie dès le lancement de celle-ci, le 11 mai 2011. Célébrée le 21 novembre, la Journée qui leur est dédiée a été instituée par les Nations unies sur proposition de l'Ong britannique Road Peace. A Douala, dimanche, une marche sportive et un office religieux ont été organisés pour célébrer la mémoire de ceux qui ont perdu la vie sur les routes et exprimer la solidarité envers les victimes


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines