Magazine Culture

La dictée de Jean Cosmos

Par Lagrandestef

dictéeLa dictée

de Jean Cosmos
Editions de Borée

Collection Terre de poche (septembre 2010)
541 pages
1ere parution: Robert Laffont 1987, réédité par De Borée en 2007
Résumé

De retour d’exil après son engagement aux côtés des communards, Paulin Labarthe, ancien imprimeur épris de liberté et de justice, se réfugie dans un village perdu, dans la vieille maison léguée par sa mère. Voyant qu’il possède des livres, Maria, jeune veuve, le supplie d’apprendre à lire à son fils, Louis. En échange, elle fera son ménage. Un véritable amour rapproche bientôt les deux cœurs solitaires. Quant au jeune Louis, sauvageon inculte qui ne jargonnait que quelques mots de français, il fait de rapides progrès. Il est bientôt admis premier à l’École normale. Il sera instituteur, féru des principes des hussards noirs de la République...
L'auteur
Jean Cosmos, de souche aveyronnaise, est né à Paris. Il a fait ses classes dans la chanson puis la radio avant de se consacrer à l’écriture d’œuvres de télévision (Cinq dernières minutes, Ardéchois Cœur Fidèle, Julien Fontanes magistrat). Depuis quelques années, il travaille plus spécialement pour le cinéma (La Vie et rien d’autre, Capitaine Conan, Le Colonel Chabert, Le Bossu).
Mon avis
Nouveau voyage dans le temps et dans la France "profonde" grâce aux Editions de Borée.
Cette histoire débute dans le Rouergue (Aveyron ) durant l'hiver 1881-1882. Paulin Labarthe, un ancien imprimeur de retour d'exil, revient dans le petit village de Soulargues , pas très loin de Rodez, où sa mère défunte possédait une maison. C'est ans l'ascension qui le mène au village qu'il va rencontrer  Maria et son jeune fils Louis, alors que la fatigue et la neige les ont surpris et mis en mauvaise position. Voyant que Paulin possède des livres , Maria le supplie  d'apprendre à  lire  à son fils; en échange , elle fera sa cuisine et son ménage. Le petit Louis ne connaît que le patois.
Paulin accepte.
C'est le début d'une très belle histoire. Plus qu'une amitié, c'est un amour filial qui va s'instaurer entre Paulin et le petit garçon. Louis fait de rapides progrès, apprends e français , à lire et à écrire. Il va très vitre être accepté à l'école (d'où on l'avait refusé auparavant), puis intégrer l'École Normale, d'où il sortira premier.

Et c'est dans le petit village du Cayrol que Louis, après l'armée, prendra son premier poste d'instituteur...

J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette saga, qui va nous faire traverser un siècle de 1881 , date à laquelle nous rencontrons Louis, jusqu'à 1981 avec Carole , arrière-arrière -petite fille de Louis, elle même institutrice  , qui reviendra sur les traces  de son aïeul.

Les aspects historiques et sociologiques sont  intéressants. On y évoque l'évolution des revendications des enseignants qui vont devenir de plus en plus centrées sur leur statut, les premiers syndicats, et bien sûr les fermetures progressives de classes et d'écoles dans les petits villages.
Malgré son nombre de pages important (541), cette histoire se lit vite, et j'ai eu du mal à me séparer des personnages que j'ai trouvé attachants . De plus , le style est simple, clair.
A noter que cette histoire a fait l'objet d'une adaptation en série TV dans les années 80;
C'est un livre simple, attachant pour lequel je garderai beaucoup de tendresse , et que ne manquerai pas de le faire lire à ma fille dès qu'elle sera en âge


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lagrandestef 2352 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines