Magazine Cinéma

Manipulations (2000)

Par Littlebigxav

Film de Rod LurieMANIPULATIONS.jpg

Titre original: The contender

USA, Genre: Thriller politique

Avec: Gary Oldman, Joan Allen, Jeff Bridges, Christian Slater, Sam Elliott, William Petersen, Saul Rubinek, Mike Binder, Philip Baker Hall, Robin Thomas, Mariel Hemingway, Kathryn Morris...

Musique: Larry Groupé

Pour plus de détails voir IMDB 

SYNOPSIS: Le gouverneur Jack Hattaway pêche au bord d'une rivière avec un journaliste et lui fait des confidences sur son ambition de prendre la vice-présidence de la Maison Blanche. Quand une voiture plonge dans la rivière. Le Gouverneur se jette à l'eau mais ne peut sauver la fille. Peu de temps après le Président des Etats-Unis d'Amérique Jackson Evans décide qu'il ne peut nommer un homme qui a échoué dans le sauvetage d'une noyade et décide de nommer la sénatrice Laine Hanson ex républicaine qui a rallié le parti démocrate il y a une dizaine d'années. Pour les républicains à la tête desquels on trouve le très influent Shelly Runyon, cette femme ne doit pas accéder au poste de vice-présidente. Une commisssion parlementaire dirigée par Shelly Runyon est constituée pour évaluer la capacité de Laine Hanson à diriger la vice-présidence. En sous-main il fait remuer la fange et les rumeurs pour la discréditer. Il est appuyé par ceratins démocrates qui ne comprennent pas que  Jack Hattaway qui n'ait pas été nommé au poste pour lequel il était grand favori...

CRITIQUE: Ce film peut paraître un salmigondis indigeste pour un spectateur français ne maîtrisant pas le système politique américain. Je le dis sans mépris pour personne: que ceux qui n'y connaissent rien à la constitution américaine et le fonctionnement politique des Etats-Unis peuvent passer leur chemin. Ce film pourrait ressembler à une séance de torture. De plus ce n'est pas du tout un film d'action et c'est très bavard. Ceci étant dit Rod Lurie a tourné un grand film pro-démocrate alors que le pays est en pleine campagne électorale entre Al Gore et George W. Bush. On peut dire que le film qui dénonce pourtant le côté réactionnaire du parti républicain figé dans l'anti-avortement, la pudibonderie malséante et la mysoginie. cepandant le film n'a pas été suffisamment convaincant puisque l'on sait qui a remporté les élections cette année-là. Le film bénéficie d'un casting pléthorique et véritablement impressionnant. A la tête duquel Gary Oldman en républicain quasi fanatique, Joan Allen en sénatrice qui aspire à un poste jamais offert à une femme et sur laquelle tombent les pires rumeurs et calomnies et enfin Jeff Bridges en Président en bout de course qui veut imposer la personne de son choix. Ces trois acteurs se taillent la part du lion et sont au top de leur forme. Un bémol sur la fin peut-être un peu trop optimiste et la musique pas terrible de Larry Groupé.

La scène d'anthologie: Le Président Jackson Evans dîne en tête à tête avec Shelly Runyon et lui offre sur un plateau Jack Hattaway à la vice-présidence. Soirée de dupes.

NOTE: 16/20

L'anecdote: Gary Oldman est producteur du film.

Films de Rod Lurie déja cpmmentés:  


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Littlebigxav 1260 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines