Magazine Culture

Critique | Pixie Lott • Turn It Up Louder

Publié le 06 décembre 2010 par Madnestef
Critique | Pixie Lott • Turn It Up LouderLe 18 Octobre 2010, la réédition de Turn It Up (le premier album de Pixie Lott) a été commercialisé en Angleterre. Plus d'un mois après sa sortie, le moment est venu de livrer un petit avis sur les chansons bonus incluses dans cette réédition (rebaptisé Turn It Up Louder). C'est parti!
Revenons d'abord sur les cinq chansons qui avaient été incluses sur l'édition deluxe (Special ITunes) de Turn It Up. Use Somebody (de Kings Of Leon) et When Love Takes Over (de David Guetta) sont déjà connues du public car Pixie les a chantées à plusieurs reprises. Et même si plusieurs mois se sont écoulées depuis, ces deux reprises pop/acoustiques restent agréables. Without You, la piste suivante, s'aventure dans ce même registre musical. A défaut d'être la chanson de l'année, il faut admettre que cette piste n'est pas mauvaise du tout. Cependant, elle fait pâle figure à côté de Rolling Stone, une piste pop/rock qui s'avère être une franche réussite: c'est frais, puissant et pour ne rien gâcher, la chanson est bien interprétée. Want You, le dernier bonus de cette édition ITunes, peine à se distinguer de l'ensemble car elle est beaucoup trop générique (au même titre que Gravity).
Il est temps de se pencher sur les cinq chansons vraiment inédites... les cinq dernières. Broken Arrow (le premier single de cette réédition) est certes, pas mauvaise du tout mais elle est trop classique. On retrouve ce défaut sur Catching Snowflakes, une autre ballade mignonne comme tout mais qui n'apporte rien de plus malheureusement. Can't Make This Over (l'actuel single de la chanteuse) est en revanche bien meilleure mais elle est encore inférieure par rapport à Nothing Compares. Intéressons-nous à Coming Home, le fameux duo avec Jason Derülo: qu'on se le dise, ce mid-tempo n'a franchement rien d'exceptionnel et surtout, il n'a pas la carrure d'un single. Terminons sur la chanson qui se distingue le plus de cette réédition: Doing Fine (Without Fine). Alors qu'on s'attendait à entendre une piste pop/R&B/électro, on découvre une piste pop/dance sans prétention mais elle a le mérite d'apporter une petite dose de fraîcheur sur l'album.
Sans être la réédition de l'année, Turn It Up Louder a au moins le mérite d'être globalement satisfaisant dans l'ensemble. Le seul petit reproche qu'on pourrait faire est le suivant: ça manque cruellement de pistes énergiques. C'est dommage car Pixie Lott excelle aussi dans ce type de pistes (au même titre que pour les ballades). Pour conclure cet article, voici...
Doing Fine (Without You)...

... et Rolling Stone.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Madnestef 212 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines