Magazine Cinéma

Monsters

Par Metstacapuche @metstacapuche

Critique Film : Monsters, réalisé et écrit par Gareth Edwards (II), avec Whitney Able, Scoot McNairy… sortie cinéma 12/2010

Monsters

Ne vous fiez pas à la bande-annonce prometteuse et à ces messages du style « dans la veine de District 9« . Monsters est avant tout un film chiant, je pèse mes mots, et stérile.

Je ne chercherais aucune excuse qui puisse permettre de revaloriser un tel échec. Monsters est un film où l’émotion et l’intensité restent à zéro constamment, les dialogues voulus improvisés sont longs et écrasants, les décors post-apocalyptiques sont réalistes mais ne participent pas. Quant aux monstres en question, ils ne sont que des calamars géants qui brillent dans le noir. Une scène dans une station service, où leurs tentacules s’infiltrent par la porte d’entrée (le son indiquant qu’elles l’ouvrent et la ferment !! ridicule…) fera office de plagiat désastreux à La Guerre des Mondes version Steven Spielberg.

Pour ceux qui voudront croire que la relation amoureuse naissante se tient comme le sujet mis en avant, je répondrais qu’une romance entre une blonde sublime et un brun mystérieux n’a rien d’exceptionnel, surtout lorsque c’est amené avec un manque de subtilité tenant de l’insolence. Pour ceux qui feront le parallèle avec la situation de tension entre l’Irak et les USA, ou toute autre situation de conflit pour laquelle nous, occidentaux non impliqués, sommes accusés par un réalisateur moralisateur d’être de moins en moins concernés, je répondrais que l’idée est intéressante mais que je n’y ai pas cru un seul instant. Collision (Crash) de Paul Haggis était bien plus efficace dans cette dynamique, et ne comptait pas sur la présence d’aliens pour faire passer le message.

Je n’ai pu m’empêcher de penser à un croisement raté entre l’excellent Open Water de Chris Kentis, pour la tension et l’attente, et La guerre des Mondes, justement, pour les aliens-calamars géants. Au final il s’agit surtout d’un lapin cinématographique insupportable. Monsters s’inscrit indubitablement dans mon top 5 des plus mauvais films de 2010.

1/10


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Metstacapuche 491 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines