Magazine Culture

LA FUITE DANS LES TENEBRES de Sarah Ash

Par Phooka @Phooka_Book

Préquelles des larmes d'Artamon tome 2
LA FUITE DANS LES TENEBRES de Sarah Ash
Le Livre de Poche8 euros728 pages
Présentation de l'éditeur:
Azilis, un esprit chargé de maintenir l'équilibre entre le royaume des vivants et celui des morts, a été libérée par inadvertance par le jeune Rieuk.
Refusant de réintégrer sa prison, Azilis s'est attachée au destin d'une mortelle, Célestine, jusqu'à devenir son ange gardien. Elle en a bien besoin : le désir de se venger de ceux qui ont condamné son père, un magicien, à périr sur le bûcher, l'entraîne sur une voie périlleuse lorsqu'elle commence à user des pouvoirs qu'il lui a légués avant de mourir. Des pouvoirs qui ne manquent pas d'attirer l'attention de l'Inquisition, farouchement déterminée à éradiquer toute magie.
Mais le chaos gagne du terrain. Sept démons venus d'un autre royaume, et naguère détenus prisonniers, assiègent à présent le monde des mortels. Pour empêcher la fin de toute chose, Rieuk et Célestine, chacun de leur côté, vont découvrir ce qu'il en coûte d'être un héros
.
L'avis de Phooka:
J'avais gardé un excellent souvenir du tome 1, La traque de l'ombre , et donc c'est avec plaisir que j'ai commençé ce tome 2.Dès les premières pages je me suis retrouvée plongée dans les aventures de Rieurk, et même s'il m' a fallu parfois un peu d'effort pour me souvenir de tous les tenants et aboutissants du tome 1, j'ai vraiment pris énormément de plaisir dès les premières pages car Rieurk était l'un de mes personnages préférés. J'aime son côté ambivalent, tiraillé entre son devoir et sa conscience. Le pauvre est sans doute le protagoniste de l'histoire le plus malmené et pour ma part j'avais beaucoup de peine pour lui, même s'il n'agit pas toujours de façon très agréable...On retrouve bien évidemment tous les personnages principaux du tome 1, Célestine toujours accompagnée de son ange gardien Azilis. Mais le rôle d'Azilis dans ce monde n'est pas d'être dévouée à Célestine, mais de maintenir l'équilibre entre le monde des morts et celui des vivants. Le problème, c'est qu'Azilis prend beaucoup de plaisir à se retrouver dans une enveloppe charnelle (celle de Célestine) et elle n'a aucune envie de retourner faire la tâche qui lui incombe.De son côté , Célestine est toujours obsédée par l'idée de retrouver le ou les responsables de la mort de son père et elle va tout risquer pour mettre la main dessus. Mais en le faisant elle va se retrouver traquée par l'inquisition...Elle sera bien sûr aidée par Jagu, lui aussi tiraillé entre son devoir et l'amour qu'il porte à Célestine.Comme on le voit, les personnages ne sont pas simples. Ils sont pour beaucoup toujours à cheval sur la ligne fine qui sépare le bien du mal et c'est sans doute ça qui fait la force de ce roman. On ne peut pas détester les "méchants", on ne peut pas non plus totalement aimer les "gentils". Les héros de cette histoire sont... humains, avec leurs qualités et leurs défauts.Mais ce qui m'a le plus étonnée, c'est vraiment l'ampleur du récit. Nul doute que Sarah Ash sait manier les mots et les grandes aventures. Il n'y a pas un moment de répit dans son récit, l'inventivité est à toutes les pages et le péril toujours présent. J'aime beaucoup sa façon d'écrire et elle nous livre ici  une vraie belle grande saga de fantasy. Pour ma part j'en aurais bien repris un tome! :)
Juste pour conclure, je signale que ce deuxième tome termine la préquelle des larmes d'Artamon. C'est donc une belle saga de Fantasy en deux tomes qui peut se lire sans problème , même si on ne connait pas Les Larmes d'Artamon. C'est juste que ça donne terriblement envie de découvrir cette trilogie évidemment! :)
Merci beaucoup à Livraddict et aux éditions Le livre de poche, de m'avoir permis de découvrir cette saga.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Phooka 16646 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines