Magazine Culture

Patti Smith, Jim Morrison et le Père Lachaise, le rock, la gloire et l'insoumission

Publié le 07 décembre 2010 par Petistspavs

La photo est  de Claude Gassian (1975).

Elle représente Patti Smith, prêtresse ensorcelée d'une poésie punk héritée des écrivains de la beat generation (Ginsberg, Burroughs, Corso), de la poésie française (Rimbaud et Genet), de la folie créatrice de son compagnon Robert Mapplethorpe, d'un rock assumant sa mission spirituelle, poétique, prophétique (Dylan, Springsteen, Lou Reed). Patti est ici sur la tombe parisienne de Jim Morrison, au Père Lachaise.

gassian_paris76

L'exception du jour à la règle de ce calendrier est que l'accompagnement musical de l'image du jour est une vidéo. Enregistrée au Rockpalast de Berlin en 1979, cette version de Gloria inhabituelle (Patti, poète punk passée par le dessin et les arts plastiques, improvisait beaucoup en concert) est desservie par une image un peu tremblante et un cadrage hésitant, mais restitue par ses défauts mêmes, la délectable  ambiance anarcho-trashy des performances de cette époque.

"Jesus died for somebody's sins but not mine"

Gloria avait été vers 1965 un tube de Them (le premier groupe de Van Morrison). Le titre avait été repris en concert par les Doors (Jim Morrison). C'est, en le fusionnant avec son poème Oath (un des premiers textes publiés de la jeune femme) que Patti Smith s'est appropriée l'énergie de Gloria pour en faire un hymne de cette génération insoumise.

N'est-elle pas, outre la prodigieuse performeuse, belle, rock, disymétriquement poétique, sexy, sexuelle, manifestement étrangère à tout système économique de production de la musique, indépendante, charismatique, ensorceleuse, ensorcelée et bien d'autres choses que je n'ose dire car je ne veux pas qu'on s'aperçoive que je suis secrètement amoureux de Patti depuis...

Le texte de Oath par Patti Smith:

Jesus died for somebody’s sins
but not mine
melting in a pot of thieves
wild card up my sleeve
thick heart of stone
my sins my own
I engrave my own palm
sweet black X
Adam placed to hex on me
I embrace Eve
and take full responsibility
for every pocket I have picked
mean and slick
every Johnny Ace song
I’ve balled to
long before the church
made it neat and right
So Christ
I’m giving you the good-bye
firing you tonight
I can make my own light shine
and darkness too is equally fine
you got strung up for my brother
but with me I draw the line
you died for somebody’s sins
but not mine.

PUB

logo_pleyel

Patti Smith joue "Horses"               

samedi 22/01 2011 à 20:00

  • Patti Smith : voix, guitare
  • Lenny Kaye : guitare
  • Jack Petruzzelli : guitare
  • Tony Shanahan : basse
  • Jay Dee Daugherty  : batterie

A peu près la même formation que sur la vidéo, notamment Lenny Kaye, qui jouait derrière Patti, dans les bars, églises et autres lieux où, encouragée par son compagnon Robert Mapplethorpe, elle a osé commencer à dire ses poèmes.                                         


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Petistspavs 492 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines