Magazine Cuisine

Les choux au thé vert et le brunch qui s'éternise

Par Marong

Alors que je réfléchis éventuellement au menu que je ferais si j'allais me ridiculiser au Dîner (presque) parfait (mais ça n'est pas prêt d'arriver, le groupe Facebook qui a été créé dans cette optique ne possède encore que 14 membres), j'ai envisagé quelques desserts, et commencé à élaborer une recette dans laquelle il y aurait du thé vert.
Et puis, l'autre jour, une très jolie brune qui a trouvé l'homme de sa vie sous la forme d'un charmant italien m'a annoncé la date prochaine de son mariage et son intention de me faire mettre la main à la pâte : je me suis bien vue faire une pièce montée avec un montagne de choux à la crème.
Et comme quand il n'y a pas d'occasions de cuisiner, il faut les provoquer, j'ai choisi de faire des choux à la crème fourrés au thé vert pour une pseudo-pendaison de crémaillère que j'ai organisée sous forme de brunch avec de petites portions individuelles à manger à la main pour conjurer le fait que je n'ai pas de table autour de laquelle asseoir plus de trois personnes.
Curieusement, mes choux étaient moins beaux dans mon grand four que quand je les faisais dans mon petit machin pour poupées à Pékin. En revanche, l'intervention d'une jolie hongroise a facilité le garnissage des choux. La cuisine est vraiment pleine de surprises.

garnissage

Merci Bianka

J'ai utilisé ma recette fétiche de pâte à choux, inratable, et ajouté dans la crème pâtissière en même temps que la farine une cuillère à soupe rase de matcha et une grosse pincée de colorant vert dans l'intention d'obtenir une belle couleur vive comme dans le chou à la crème au thé vert mangé à Kyoto devant le Temple d'argent sous une pluie battante (*soupir de nostalgie*).

choux_de_kyoto

Kyoto, la pluie, les choux à la crème et moi

J'ai aussi réussi à recycler une partie des macarons ratés, que je n'ai toujours pas réussi à finir, dans des verrines mousse de citron, brisures de macarons et chantilly maison, avec un décor de grué de cacao. J'avais très peur que ce dessert soit trop sucré à cause de la mousse au citron très douce, des morceaux de macaron et de la chantilly très sucrée, mais le citron a bien compensé cela et les verrines ont disparu en quelques instants.

mousse_citron

La recette vient du joli livre Desserts en dessins :

- 3 oeufs
- 20 g de maïzena
- 150 g de sucre
- 200 g d'eau
- 2 beaux citrons
- 20 g de beurre

Séparer les blancs des jaunes. Mettre les jaunes dans une casserole avec le sucre et la maïzena et délayer avec l'eau. Râper le zeste d'un citron, presser le jus des deux citrons (1 dl de jus) et l'ajouter dans la casserole. Faire épaissir à feu doux et retirer du feu dès les premiers frémissements. Ajouter le beurre hors du feu et laisser refroidir. Monter les blancs en neige ferme et les incorporer au mélange refroidi. Dresser dans les verrines et réfrigérer plusieurs heures.
Pour la chantilly
Prévoir la veille de mettre la cuve de votre batteur et les fouets au réfrigérateur, ou bien mettez-les quelques heures au congélateur avant de vous attaquer à la crème. Verser la crème fraiche liquide dans la cuve et battre à grande vitesse pour incorporer de l'air à la crème. Ajouter l'équivalent d'1/5 du poids de crème en sucre glace quand la chantilly commence à monter. Transférer dans une poche à douille et dresser sur les verrines.
L'utilisation des brisures de macarons est assez délicate car ceux-ci ramollissent très vite. J'ai également utilisé une partie de ces macarons dans des muffins nature à l'occasion des portes ouvertes de l'université, et ceux-ci ont entièrement fondu dans les muffins, n'ayant plus aucun intérêt.

mousses

Côté salé, j'ai testé les wraps tant vantés par Loukoum°°° et ceux-ci ont eu un certain succès : une tartinade de fromage de chèvre, des blancs poulet cuits dans un bouillon de légume et des tranches d'avocat ont donné une saveur fraîche à ce repas. Préparés la veille et serrés dans du cellophane, ils m'ont fait gagner beaucoup de temps le matin du brunch (temps précieux dans la mesure où les premiers invités se sont trompés d'heure et sont arrivés alors que j'étais encore en pyjama en train de faire des makis au saumon).

wraps

Pour accompagner tout cela donc, des makis au saumon, mais aussi des brochettes d'ananas revenu dans du miel et des sablés très très chocolat.

ananas_roti

J'ai aussi été totalement convertie par Loukoum°°° aux empanadas, mais je vous en parlerai dans un autre billet.

cookies

Variantes de l'Ingrédient manquant : 

Pas de solutions miracles aujourd'hui, au contraire, je vais faire l'apologie des ustensiles (une fois n'est pas coutume) :

- C'est décidé, cher Papa Noël, je veux une maryse* sous le sapin, ça ne peut plus durer. Je n'ai pas de cuillère en bois et pas de spatule en silicone, et certes, on peut faire plein de choses avec une cuillère à soupe Ikéa et une cuillère à riz, mais on ne peut pas décemment incorporer des blancs en neige dans une préparation.

- L'arrivée d'une douille de grande taille dans ma cuisine a largement facilité la création des choux à la crème. Et une douille très fine, pour garnir, c'est quand même bien aussi.

* J'ai tapé maryse dans google pour vérifier l'orthographe et il semble qu'une bimbo qui m'est inconnue a envahi le web image sous ce nom. Bigre, quand je parlais de spatule en silicone, je ne pensais pas forcément à ça.

Les choux au thé vert et le brunch qui s'éternise
...Sur google" (sic); j'adore le double sens à
peine caché ("invoulu" ?)de cette proposition!
J'ai fait de même, le précédant de: "ustensile de cuisine: maryse": orthographe adoubée!
Le net est un nid à Maryses et autres Ginettes,
aux doigts spatulés, prédateurs d'espaces, tourtes aux hormones terrrrifiques!
Nous voici " tout par un coup ",en phase culinaire:
mon incompétence flegmatique se proposait de s'esbaudir herself, en se lançant, pour Noel,
dans la fabrique d'amuse-minois apéritifs, sous forme de gougères au fromage: donc, pâte à choux,
dont j'ignorais tout, si ce n'est la rapidité facile ! Tu m'en offres un lien recette tout cru !
Bon, il faudra compter avec l'absence d'une
hongroise nommée Maryse, mais ce soirlà, il y a du miracle dans l'air, je compte dessus et bois du Champagne! (quoi, quelle modération ?).
Tout ça, et au thé vert, semble bien délicieux;
Ou: comment resté brunché !

Les choux au thé vert et le brunch qui s'éternise
je te croyais pas "sucré" ?
Y a plein de bonnes choses qui me tentent ! miam

Les choux au thé vert et le brunch qui s'éternise
@ Tom : la Maryse en question n'a pas l'air d'etre un cadeau, s'il y a du miracle dans l'air, je te souhaite qu'il ne soit pas en silicone !
@ DenIsa : je n'aime pas trop manger le sucré, mais le cusiner, quel bonheur ! C'est pour ca que j'aime bien avoir des invités. Le sucré est toujours plus girly et drole a faire, j'aime la creme, les poches a douilles et les toppings colorés !

Les choux au thé vert et le brunch qui s'éternise
la pâte à gaufres dans les moules en silicones,
ce sera le miracle du gouter pré-reveillonaire !

Les choux au thé vert et le brunch qui s'éternise
ok ! on t'invite ! ;p
à bientôt...bisous


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marong 120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines