Magazine Culture

Hier après-midi, j'avais cinq ans...

Publié le 06 décembre 2010 par Fousdetheatre.com @FousdeTheatre

prestige-affiche.jpg

Cette année, la famille Bouglione, propriétaire du Cirque D'Hiver, a décidé de proposer en plus de son spectacle habituel dans ce lieu superbe, deux autres shows sous chapiteaux (à Nanterre et au Bourget) dont un "on ice". J'ai assisté pour ma part à une représentation  de la production parisienne intitulée "Prestige"...

Si vous aimez le cirque traditionnel, vous en aurez pour votre argent et vos enfants en prendront plein les yeux car le plateau s'avère de qualité, l'ensemble fluide, toujours accompagné d'un orchestre live et d'éclairages léchés.

La première partie, sympathique bien qu'un peu décevante à cause notamment d'un numéro de fauves expédié et d'une présentation équestre maladroite, se fait vite oublier au profit de la seconde qui enchaîne des performances extraordinaires soigneusement mises en piste.

Beaucoup de numéros aériens (trapèze, tissus, cerceau, sangles...), des grandes illusions, des jongleurs possédant une classe absolue tant dans la tenue que dans l'execution (et l'on apprécierait que d'autres s'inspirent de leur bon goût...) à laquelle il faut ajouter une technique impeccable, ou encore  un saisissant duo à rollers évoluant sur une plateforme d'à peine deux mètres de diamètre, font de ce spectacle un moment assez unique et nous renvoient à l'émerveillement et aux émotions de notre enfance. Saluons aussi les jolies prestations du clown Julien Cottereau, dont on avait déjà parlé ici pour son spectacle "Imagine-toi", qui excelle dans l'art du mime et des bruitages.

On notera cependant la regrettable disparition du corps de ballet, parti rejoindre les deux autres productions, et un souci visible d'économie (malgré l'investissement dans un étonnant rideau d'eau) car pas moins de quatre numéros, en plus de deux chorégraphies, ont été confiés au même groupe d'artistes qui revient tout au long du spectacle, sous des noms différents, en duo (trapèze), en solo (magie), ou tous ensemble pour une série d'acrobaties... Au final, cela fait peu de monde sur la piste pour le salut .

Accompagnés de vos enfants, neveux ou nièces, qui se révèlent parfois de très utiles alibis, vous passerez cependant un moment hors du temps assez magique, si vous êtes, comme moi, amateurs du genre. Car il est bon parfois d'avoir cinq ans...




Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fousdetheatre.com 3248 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog