Magazine Conso

Le temps des réjouissances: dix récits de Noël

Par Céline

tempsdesrejouissancesCollectif
Éditions Scholastic
208 pages

Résumé:

Les dix récits rassemblés dans ce roman relatent les événements qui sont survenus durant la période des fêtes, après que les héroïnes des romans de la collection Cher Journal eurent terminé d’écrire leur journal intime.

Mon commentaire:

Tout comme Noëls d'antan, Le temps des réjouissances est un recueil de dix récits de Noël mettant en scène dix jeunes filles issues des livres de la collection Cher journal. Chacune d'elle a déjà écrit un journal, paru dans la collection, et ces récits de Noël sont complémentaires à leurs journaux. Ils peuvent toutefois se lirent seuls, sans avoir lu obligatoirement les premiers journaux. Chaque jeune fille qui nous est présentée vit à un moment particulier de l'histoire du Canada et nous raconte son Noël. Voici les histoires comprises dans le recueil:

Le plan parfait (Sarah Ellis)
Evelyn Weatherall est fille d'immigrants anglais en Saskatchewan (1926-1927)
Son père lui a lu les aventures de Sherlock Holmes et Evelyn, entre ses tâches ménagères, décide d'enquêter sur une amie qui a un étrange comportement. En filigrane, on voit la préparation des jeunes pour le spectacle de Noël de l'église.

Le coffret à souvenirs (Sharon Stewart)
Angélique Richard a vécu la déportation des Acadiens (1755-1756)
Le père d'Angélique est un ébéniste de talent, mais il n'a pas d'argent pour acheter les outils nécessaire à se trouver un bon travail dans le domaine. Sa fille se battra pour apporter un peu de joie dans le coeur de son père...

Une grand-maman grincheuse (Julie Lawson)
Kate Cameron a vécu au temps de la construction du chemin de fer Yale en Colombie-Britannique (1882-1883)
Kate reçoit sa grand-mère à la maison, une mégère qui régente tout mais que la jeune fille apprend à connaître et à défier.

Une paix bienvenue (Maxine Trottier)
Hélène St-Onge est une fille du Roy en Nouvelle-France (1666-1667)
La jeune femme est désormais épouse et belle-mère d'une fillette. Elle rencontre pour Noël la famille iroquoise de sa belle-fille.

En hivernement (Carol Matas)
Isabelle Scott a vécu à la rivière Rouge comme d'autres colons (1815-1817)
La famille découvre une petite chienne abandonnée et souhaite la garder. Elle semble blessée et effrayée. Isabelle aimerait que cet animal auquel elle s'est attachée soit son cadeau de Noël...

Le Noël d'une orpheline (Jean Little)
Marianna est une orpheline britannique envoyée en Ontario (1897)
Elle nous raconte comment elle recevra l'étrange vaccin de la variole en cette veille de Noël, ses espoirs pour l'avenir et son merveilleux cadeau qui la réjouira...

Un cadeau inattendu (Gillian Chan)
Chin Mei-Ling est une fille d'immigrants chinois installée en Colombie-Britannique (1922-1923)
Mei rencontre la famille de sa tutrice pour Noël. Sa condition d'immigrante chinoise lui saute aux yeux. Elle doit pallier aux moqueries et à la différence qu'elle sent dans les yeux des autres, alors que les chinois sont parfois des objets de curiosité. Mei espère aussi aller à l'Université.

Une maison bien à soi (Karleen Bradford)
Mary MacDonald est une fille de loyaliste (1783-1784)
La famille prépare la fête de Hogmanay. On en apprend sur la vie de loyaliste de l'époque, du travail sur un lopin de terre. Mary et son petit frère survivront à une attaque de loups.

Une nuit de réjouissances (Barbara Haworth-Attard)
Henriette Palmer a vécu au temps de la ruée vers l'or (1862)
Pour Noël, Henriette qui est sans nouvelles d'un amie, décide de repartir sur la route vers Cariboo. La tempête fait rage et la route est difficile...

Noël en temps de guerre (Kit Pearson)
Suzanne Merritt a connu la guerre de 1812 de Niagara (1812)
Un incendie va ravager la maison familiale. C'est l'occasion pour la famille de remettre les choses en perspective alors que la guerre ne les a pas épargnés.

Le livre démontre aux lecteurs que la vie d'autrefois était beaucoup plus difficile qu'aujourd'hui tant la survie et la pauvreté étaient très souvent au coeur de l'existence. C'est également l'occasion de côtoyer, l'espace de quelques récits, la vie de jeunes filles qui auraient très bien pu être celles qui ont forgé notre pays il y a des années.

Tous les textes sont intéressants et nous amènent dans une période différente de notre histoire. Les jeunes filles sont attachantes et on a l'impression d'être proche d'elles en lisant leurs journaux. J'aime décidément beaucoup les récits de Julie Lawson, c'est une auteure de talent, malheureusement très peu traduite. J'espère que ses livres seront bientôt disponibles en français! Outre Julie Lawson, j'ai particulièrement apprécié les textes de Sarah Ellis, Sharon Stewart et Gillian Chan.

Un excellent recueil alliant récits de Noël et histoire.

Quelques extraits:

"C'est bien beau de dire qu'il se trame quelque chose quand on est Sherlock Holmes. Tout ce que Watson et lui ont à faire ensuite, c'est mettre leur chapeau, prendre leur canne et commencer leur enquête. Personne n'est là à leur dire: "As-tu épousseté la rampe d'escalier, Sherlock?" ou "Il y a des taies d'oreilles à repasser, Watson." Maman dit que la bonne marche de l'hôtel est une affaire de famille et que nous devons tous mettre la main à la pâte, mais William est parti travailler au magasin et papa, lui, est chez le forgeron. Quant aux jumeaux, ils sont trop petits pour se rendre utiles. Alors, d'après toi, qui va mettre la main à la pâte? La Sherlock Holmes de la Saskatchewan!" p.4

"Quand nous sommes revenues à la maison, Phoebe et moi, nous avons coupé des branches de sapin et de thé des bois afin d'en décorer la maison. Nous en avons accroché partout dans le salon et la salle à manger, et ça donnait une mabiance du temps des Fêtes. Notre plus jolie décoration, c'est le bouquet de gui sous lequel les couples doivent s'embrasser. Nous l'avons fabriqué avec des branchettes, des branches de sapin et de thé des bois, ainsi que des pommes, et nous l'avons suspendu au plafond du salon. C'est comme si notre maison disait: "Je me fiche de la guerre: elle ne m'empêchera pas de célébrer Noël". p.213


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Céline 24757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines