Magazine Culture

Robyn ‘ Body Talk Pt. 3

Publié le 10 décembre 2010 par Heepro @heepro

Robyn ‘ Body Talk Pt. 3Body Talk, troisième (et dernière ?) partie. Si les deux premières parties regroupaient huit titres chacune, il y a cette fois-ci cinq morceaux pour Body Talk Pt. 3 qui, en réalité, a été publié sous le titre de Body Talk, incluant cinq titres des deux premiers EP sortis plus tôt dans l’année.
Première nouveauté : le single « Indestructible », que l’on connaissait en version acoustique, et dont je ferai le même constat que pour « Hang with me » (cf.  ma chronique de Body Talk Pt.2). Encore un très très bon titre de Robyn. La chanteuse n’aura jamais plus été à même de faire de danser que sur « Time machine », dont les voix en chœur qui scandent un Hey ! Me font penser plutôt à l’univers gothique qu’à la dance. Je n’irai pas jusqu’à parler de Marilyn Manson, mais presque. En tout cas, pour ce qui est des racines glam, je ne vois pas comment ne pas le justifier : Robyn est effectivement une artiste electro-glam dans toute sa splendeur.
Sur « Call your girlfriend », elle s’adresse aux hommes, évidemment en tant que femme, et leurs (nous) donne des conseils sur comment rompre. Si ce n’est pas le meilleur morceau de la trilogie, les paroles sont parmi les plus sincères.
L’un de mes morceaux préférés de la série Body Talk, c’est assurément « Get myself together ». Le refrain possède un petit quelque chose d’indescriptible qui me touche particulièrement.
Finalement, « Stars 4-ever » clôt le troisième volume, et la version compilant quinze titres. Peut-être est-ce la fin de l’aventure Body Talk. D’ailleurs, ce n’est pas l’un des titres les plus envolés, même s’il reste très branché club. Une façon pour Robyn de nous laisser languir malgré tout ? Très judicieux, et très frustrant. Car avec trois livraisons en l’espace de six mois, il va être extrêmement difficile de calme nos ardeurs. Surout que c’est l’hiver et qu’il fait froid. Je me plains, alors que j’ai quand même trois disques dans les mains. Jamais content. Si, je le suis même trop. Merci Robyn. Gourmand, je m’en vais de ce pas regarder son album éponyme de 2005.

(in heepro.wordpress.com, le 10/12/2010)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Heepro 2392 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines