Magazine Design et Architecture

Pas de tour controversée pour Gazprom dans le centre de Saint-Pétersbourg

Publié le 10 décembre 2010 par Heilios

Le géant gazier russe Gazprom devra construire un gratte-ciel controversé en dehors du centre historique de Saint-Pétersbourg (nord-ouest), a déclaré jeudi la gouverneur Valentina Matvienko mettant un terme à une longue polémique.

Manifestants contre un projet de gratte-ciel à Saint-Pétersbourg, le 9 octobre 2010
Manifestants contre un projet de gratte-ciel à Saint-Pétersbourg, le 9 octobre 2010

« Nous avons mené des discussions avec Gazprom et nous avons pris en commun une décision définitive pour réaliser ce projet à un autre endroit« , a déclaré Mme Matvienko citée par son service de presse.

C’est pourtant la gouverneure qui avait autorisé la construction de la tour de 400 mètres bien que les normes de constructions locales interdisent l’édification de bâtiments de plus de 100 mètres.

Okhta Centre
Okhta Centre

Selon une source au Kremlin, le président Dmitri Medvedev, qui avait critiqué en mai ce projet baptisé Okhta Centre, a influencé la décision de transférer la construction.

« La position du président a directement influencé la décision » a déclaré cette source citée par les agences russes.

Les défenseurs de l’ancienne capitale impériale estimaient qu’un gratte-ciel dénaturerait l’ensemble architectural de la ville fondée par Pierre le Grand en 1703.

« C’est une victoire de la ville, de tous ceux qui ont lutté depuis plus de deux ans contre ce projet. Sans nos protestations, cette décision n’aurait jamais été prise« , a dit à l’AFP Maxim Reznik, dirigeant de la branche locale du parti d’opposition Iabloko et l’un des opposants au projet.

Le projet de Gazprom a été soutenu par le Premier ministre Vladimir Poutine à l’époque où il était président (2000-2008).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Heilios 10539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte