Magazine Cinéma

Shrek 4 : un Blu-ray copieux qui laisse sur sa faim

Par Cineblogywood @Cineblogywood
Shrek 4 : un Blu-ray copieux qui laisse sur sa faim
En DVD et Blu-ray : Pour ces fêtes de fin d'année, le géant vert vient marcher sur les plates-bandes du vieux barbu rouge. Shrek 4 Il Etait une Fin sort en vidéo chez Paramount Home Entertainment. L'édition Blu-ray + DVD est aussi riche qu'un repas de réveillon. Détail du menu.
Parlons du plat principal, d'abord. Ce 4e opus s'annonçait apétissant : des personnages qu'on adore, un casting vocal au top (Mike Myers, Cameron Diaz, Eddie Murphy), des animateurs au sommet de leur art et une histoire qui relançait la franchise - fatigué d'être un ogre au foyer, Shrek passe un pacte avec le vil Tracassin pour revivre pendant 24 heures sa vie d'avant mais le voilà pris au piège dans une époque où tout va de travers. Et pourtant, malgré tout ces ingrédients de qualité, la sauce ne prend pas vraiment, l'ensemble manquant cruellement de saveur.
Vert de rage
C'est visuellement très beau mais on ne retrouve ni l'humour, ni le mauvais esprit du premier film. Or, Shrek, c'est avant tout un rot à la gueule du petit chaperon rouge ! Un coup de pompe dans le cul de Blanche-Neige ! Et là, on est passé au divertissement pour enfants. Dommage. On rit quand même mais ce n'est pas la grosse éclate. On passe un gentil moment, voilà. Ce qui est forcément décevant par rapport aux attentes.
Sinon, côté garnitures, le Blu-ray est bien pourvu. Beaucoup de bonus sur le travail des animateurs et le concept art du film. Des jeux aussi. Un feu de cheminée d'ambiance à laisser crépiter pendant le réveillon. Autres bonus liés à Noël : un conte façon pop-up et surtout, un court-métrage, Le Noël Shrektaculaire de l'Ane. Là encore, petite déception : les bonus chantés des premiers épisodes étaient plus drôles et plus rythmés. Bref, on sent que l'équipe a perdu la foi. C'est à te rendre vert de rage.
 Mon conseil : achetez le coffret de l'intégrale Shrek que sort également Paramount Home Entertainment. Vous y découvrirez le véritable esprit de cette franchise, en tout cas pour les deux premiers opus. 

Anderton


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cineblogywood 2265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines