Magazine Culture

MISERICORDE de Jaida Jones et Danielle Bennett

Par Phooka @Phooka_Book

MISERICORDE de Jaida Jones et Danielle BennettEditions Eclipse
500 pages
18 euros
Résumé:
Grâce à l’escadrille Draco, le Vosltov est sur le point de remporter la guerre séculaire qu’il mène contre le Ke-Han voisin. Les vauriens indisciplinés qui pilotent les dragons mécaniques fonctionnant à la magie sont l’arme absolue du Volstov. Mais l’un d’entre eux se retrouve au centre d’un scandale susceptible de faire changer la victoire de camp.
Pour neutraliser cette menace et sauver le royaume, quatre héros fort différents doivent s’unir : un magicien en exil, un naïf provincial, un jeune étudiant, et l’imprévisible pilote virtuose qui chevauche le plus redoutable dragon de la cité : Miséricorde. Mais à la veille de la grande bataille, ces quatre braves feront face à un péril susceptible de faire hésiter les plus formidables guerriers, faiblir les plus puissants magiciens, et associer dans une même quête quatre personnages si disparates.
L'avis de Dup:
Alors je l'annonce de suite, gare à vos PAL, LAL ou Wish-List : ENORME COUP DE COEUR.
Quel plaisir de lecture, mais aussi quel déchirement de refermer ce livre et de devoir abandonner ce monde et ses hommes. Car oui, pas de place pour les femmes dans ce livre ! La seule que l'on côtoie un petit peu est franchement antipathique. Surprenant n'est-ce-pas quand on sait que ce roman est écrit à deux mains... par deux femmes !
Enfin, il y a quand même de la présence féminine, via les dragons qui sont toutes des filles.
On suit donc l'évolution de cette guerre qui existe depuis plus de 100 ans entre le Volstov et son voisin le Ke-Han, à travers le destin de quatre hommes:
Royston: un Margrave, donc un magicien
Hal: un jeune garçon de la campagne, tellement naïf qu'il en est touchant. Mais c'est aussi un garçon qui lit tout le temps, n'importe où et dans n'importe quelle position... et bien moi, un personnage comme ça, je ne peux que l'aimer ! Il me rappelle ... ben moi, hier, aujourd'hui et sans aucun doute demain.
Rook: le meilleur de l'escadrille Draco qui vole sur Miséricorde. Il est insolent, prétentieux, n'a peur de rien ni de personne. Mais il a pour lui une sacrée intelligence et beaucoup de pertinence. C'est de loin mon préféré, et pourtant je vous promets que c'est une vraie tête à claqueS, oui oui, avec un grand S !
Thom: un gentil étudiant, trop gentil d'ailleurs, qui se retrouve balancé au sein de cette fameuse escadrille Draco qui comprend 14 pilotes. Son rôle, comprendre le fonctionnement de ces hommes différents autres. En fait il est une mesure diplomatique mise en place par L'Esar (le roi du Volstov) pour désamorcer un conflit naissant suite à l'attitude de Rook: non seulement ce dernier a couché avec la femme de l'ambassadeur d'un pays voisin, l'Arlemagne, mais en plus il l'a traité de catin...
Donc de la Fantasy plus que classique me direz-vous: quatre personnages, quatre destins fort qui vont se croiser, se retrouver. Classique soit, mais avec un sacré plus, ces dragons pas comme les autres. Ils, non, elles sont toutes faites de métaux, précieux ou non, et ont une âme insufflée par la magie. Elles ont un fichu caractère, et ce sont elles qui choisissent leur pilote. Le lien qui uni chaque tandem est énorme. Miséricorde est la dernière née, la plus aboutie donc, mais aussi la plus pernicieuse... à l'image de son pilote.
Je vous raconterai bien la suite, mais ce ne serait pas sympa pour vous qui allez sans aucun doute acheter ce livre fabuleux ! Juste vous dire que ce récit m'a complètement embarqué et que j'aurai vraiment aimé lire la suite... mais elle n'est pas encore sortie :((
Vous dire également que ces 500 pages s'avalent à une vitesse phénoménale, et ça de part la construction mise en place par les auteurs. On alterne les chapitres sur ces quatre personnages, et à chaque fois le narrateur change. Même si c'est déstabilisant au début, mais on s'y fait très vite et à chaque fin de chapitre on regrette de quitter un personnage, on est pressé de le retrouver mais ravi de poursuivre avec l'autre. Bref c'est génial.
Je remercie vraiment les Éditions Eclipse pour la confiance qu'ils nous ont accordé avec ce partenariat. Je tiens à rajouter d'ailleurs, qu'en plus d'être bien, ce livre est beau et personnellement j'y suis plus que sensible. Regardez donc comme elle est belle de près notre Miséricorde... d'ailleurs je vous conseille d'aller faire un tour par là, pour assister à la création de cette magnifique couverture.
draco_2

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • La Reine des lectrices – Alan Bennett

    Reine lectrices Alan Bennett

    « - Lire n'est pas un crime en soi, Madame. - Je suis heureuse de vous l'entendre dire. - Ce qui est dangereux, c'est de le faire de manière intensive. Lire la suite

    Par  Theoma
    CULTURE, LIVRES
  • Cynan Jones - Longue sécheresse

    Cynan Jones Longue sécheresse

    Éditeur : Joelle Losfeld - Date de parution : 14/10/2010 - 131 pages Avertissement : ô toi le lecteur qui affiche un air de dégoût à la simple évocation d’une... Lire la suite

    Par  Clarac
    CULTURE, LIVRES
  • La mise à nu des époux Ransome par Alan Bennett

    mise époux Ransome Alan Bennett

    “Les Ransome avaient été cambriolés”. Un soir en rentrant de l’opéra, ils avaient trouvé leur appartement complètement vide. On leur avait même pris le papier... Lire la suite

    Par  Mango
    CULTURE, LIVRES
  • La Reine des lectrices d’Alan Bennett,

    Reine lectrices d’Alan Bennett,

    Phénomène habituel qui a terriblement le don de m’énerver mais qui pourtant se reproduit régulièrement. Si on m’assure qu’un livre est très bien, j’ai tendance ... Lire la suite

    Par  Mango
    CULTURE, LIVRES
  • Longue sécheresse de Cynan JONES

    Longue sécheresse Cynan JONES

    ♥ ♥ « C’est une chose étrange à garder secrète : la force de notre désir l’un pour l’autre. » (p.16) L’auteur : Cynan Jones est un écrivain anglais... Lire la suite

    Par  Lecturissime
    CULTURE, LIVRES
  • Longue sécheresse, Cynan Jones

    Longue sécheresse, Cynan Jones

    Il ne se passe pas grand chose dans ce récit d’une journée à la ferme, juste un fermier qui se souvient de tout et de rien tout en accomplissant ses tâches... Lire la suite

    Par  Mango
    CULTURE, LIVRES
  • La dispute, citation, Cynan Jones

    "Tu te sers des sentiments comme d'une arme, dit-il" Après la dispute, ils se turent. "Il faut que je rapporte les boîtes à pain, dit-il et il partit avec la... Lire la suite

    Par  Mango
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Phooka 16646 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines