Magazine Culture

Le Centre Kampana

Publié le 13 décembre 2010 par Aiglebleu

Depuis quelques années je travail avec un Eco centre qui est en construction en Belgique du nom de Kampana. J'ai choisi de parrainer ce centre parce que c'est un projet au sein duquel va se créer un domaine familial. C'est un projet familial et les personnes impliquées sont conscientes de l'importance et de l'impact qu'aura sur l'avenir la création des domaines familiaux. Ainsi, ce lieu sera un témoignage et un espace de vie ou les gens pourront ressentir la force et voir la beauté d'un domaine qui protège pour les générations futures la terre et ses splendeurs.

Dernièrement, mon organisatrice en Belgique qui est une des maîtres d'œuvres de ce projet a écrit une petite histoire pour décrire son projet. J'ai bien aimé ce texte et le partage ici avec vous. 

Pour comprendre Kampana, il faut connaître l'histoire qui a fait que tout a commencé. C'est l'histoire d'une petite fille qui a rencontré la Nature. Elle s'appelle Aura. Elle atterrit un beau jour sur la planète Terre au milieu des humains. Comme beaucoup d'enfants, elle jouait, elle courrait, elle grandissait... mais Aura elle aimait particulièrement observé le monde dans lequel elle venait de plonger et surtout ses habitants si spéciaux, les humains.

 

Au bout de quelques années d'observation intensive, Aura s'étonna d'une chose; jamais sur cette planète elle n'avait rencontré de gens heureux, vraiment vraiment heureux. Elle voyait bien des personnes tristes, en colère, désenchantés, tiraillés, abandonnés mais jamais heureuses, elle voyait bien de temps en temps des petites joies et des petits bonheurs mais jamais du réel et profond bonheur. Elle s'inquiéta en remarquant cela car elle comptait bien être heureuse quand elle serait grande! Qui n'en avait pas envie?

 

Après quelques temps de réflexion, elle se dit: « Voilà ce que je vais faire sur cette belle planète Terre, je vais partir à la recherche d'une personne réellement heureuse, lui demander la recette, comme ça je pourrai la partager avec tous mes amis humains et enfin simplement être heureuse. »

 

Elle commença à chercher dans son école, dans son quartier, dans sa ville, dans son pays... Puis au fur et à mesure, elle enfourcha son baluchon pour partir rechercher aux quatre coins de Gaia. Elle rencontra 1001 personnes qui avaient 1001 cultures, 1001 croyances, 1001 pratiques pour être heureuses, 1001 recettes miraculeuses. Mais rien y fait, elle ne rencontra personne qui était profondément heureux. Elle avait bien entendu parler d'un certain Bouddha qui avait trouvé le Nirvana mais pas le moyen de le rencontrer.

 

Triste, en colère, désenchantée, tiraillée et abandonnée, Aura rentra chez elle en pleurant, voyant son rêve de bonheur s'évaporer... Mais soudain une voix enterrompit ses sanglots:

 

-   « Eho!! Je suis là moi, et je suis bien heureuse! »

 

Aura se retourna et tourna sur elle-même, elle ne voyait rien. Elle se dit qu'elle avait rêvé.

 

-   « Ehoooo!! là à côté de toi!

-   Qui est là? Je ne vois personne! demanda la petite fille

-   C'est moi, la Nature... je suis à coté de toi depuis très longtemps, enfin tu m'entends!

-   Ah... Et toi tu es vraiment heureuse alors?

-   Oui, je simplement là, sans vouloir être ailleurs, je rayonne, je grandis et je m'en réjouis tous les jours.

-   C'est génial! Enfin quelqu'un qui est bien dans ce monde, alors, dis moi ta recette, dis moi comment on fait pour que je puisse le partager à tout le monde!

 

La Nature lui explique alors qu'il existe quasi autant de recettes pour être heureuse et rayonnante que d'êtres sur Terre. Par exemple, l'arbre ne va être heureux que s'il arrive à plonger ses racines profondément dans le sol et ses feuilles loin dans le ciel, la fourmi que si elle travaille dur toute la journée avec sa grande famille, l'herbe verte ne se sentira bien que lorsqu'elle sera assez douce et moelleuse pour que les enfants se roulent dedans, les vers de terre en gigotant sous terre et en récréant une nouvelle terre apte à accueillir de nouvelles vies. Chacun de ses êtres n'est heureux uniquement parce qu'il a écouté ce qu'il le faisait vibrer à l'intérieur, ce qu'il est arrivé à créer par lui-même et qui le fait se sentir plus grand. Elle termine en posant la question à Aura:

 

-   « Et toi, sais-tu ce que c'est de vibrer, sais-tu ce qui te fait vibrer?

-   Non, je pensais que c'était de trouver la recette du bonheur mais maintenant que je sais qu'elle n'existe pas, je ne sais plus ce que je vais faire, ni créer.

 

La Nature ajoute que lorsqu'un élément a trouvé son coeur de vibration, il trouve sa juste place et son rôle au sein de la Nature elle-même où tout est interdépendant. Comme l'arbre qui devient la maison des pics verts et des insectes, la salle de récréation et de conservation des écureuils, l'humus du sol qui va permettre à l'herbe de pousser mais qui ne va pas savoir vivre sans lumière sur ses feuilles, ni eau pour s'abreuver, ni tous ses autres éléments qui l'entourent. Cela rajoute une nuance supplémentaire à celle d'être heureux: celle d'être heureux ensemble.

 

La Nature et Aura discutèrent encore pendant de longues heures... Aura eut finalement une idée: si la Nature et elle s'engageaient l'une et l'autre dans un pacte vibrant: La Nature accompagnerait Aura et ses amis humains à trouver leur cœur de vibration par sa simple présence et Aura créerait un lieu où la Nature disposera de l'espace nécessaire pour s'épanouir pleinement afin qu'elle et ses amis humains puissent parler avec leur cœur de vibration... d'ailleurs elle appellerait ce lieu Kampana qui signifie en sanskrit « qui vibre ».

 

La Nature fut directement emballée en voyant en cette opportunité un moyen de grandir à nouveau. Elle signa avec Aura ce pacte et toutes les deux se mirent directement au travail. Elles trouvèrent d'ailleurs en chemin de nombreuses aides: sa famille, un aigle protecteur, un scientifique passionné, des lutins et des fées dans tous les coins pour arriver à aujourd'hui.

 

Mais le plus beau dans cette histoire, c'est qu'Aura aura enfin trouvé ce qui la fait vibrer: C'est d'être une extraterrestre au quotidien! Elle rajouterait même:

« C'est mettre une touche de créativité et de joie dans tout ses plats

pour que la vie devienne EXTRA! »

 

Voici l'histoire d'Aura. Vous vous posez certainement la question mais qu'est-ce qu'il y aura exactement dans ce lieu?

 

Aura vous répondrait que c'est simplement les 5 dimensions essentielles à retrouver dans notre vie quotidienne:

 

-   l'hébergement: on dort, on se repose

-   l'alimentation: on mange au rythme de saison et de manière équilibrée

-   la créativité: on joue, on crée, on grandit

-   la communauté: on vit ensemble dans le respect et l'écoute

-   les jardins: on cultive son espace, on crée son propre jardin, son propre monde.

 

Pour ceux qui veulent communiquer avec Alexia et Kampana cliquer ici.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aiglebleu 25351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte