Magazine Culture

Stromae

Publié le 14 décembre 2010 par Onarretetout

stromaeS’il continue comme ça, Stromae, on va le comparer à Brel, un autre Belge. Ne pas se laisser illusionner par les rythmes, les sons qui peuvent faire distraction. Avec lui, si on danse, c’est parce que la vie, « pire que ça ce serait la mort », et ce n’est sans doute pas qu’un jeu de mot. Si, enfant, il sourit sur la photo, c'est « pour célébrer les morts ». Son Te quiero est aussi d’une profonde tristesse ; il répète « Je l’aime à mort » et ça tourne, ça tourne : « je l’aime amor », « je… l'est ma mort », « je l’ai ma mort »… Et il chante aussi ceci : « Tu comprends que dalle. C'est normal vu que tu n'écoutes pas quand je parle ».

Tout cela avec une voix presque douce pour un rappeur ; mais est-il encore un rappeur ? n’a-t-il pas quitté les classifications ? Et quand on le voit dans ces enregistrements que vous atteindrez en cliquant sur la photo, c’est un chanteur (auteur – compositeur – interprète).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 3926 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine