Magazine Conso

Les Noëls de Franquin

Par Céline

noelsdefranquinAndré Franquin et Yvan Delporte
Marsu Productions
124 pages

Résumé:

Le parcours d'André Franquin depuis les sentiers embaumés de la vertu...
jusqu'aux ténèbres sulfureuses de la révolte... mais n'exagérons rien. Malgré ses déclarations à l'emporte-pièce, Franquin a toujours su garder pour ceux qui les méritent sa tendresse, sa générosité, sa poésie. Notamment pour le Petit Noël, probablement l'un des personnages les plus touchants, et les plus méconnus, parmi ses créations. Deux contes réalisés avec la talentueuse complicité de Will ; un superbe mini-récit, document historique ; des cascades de calendriers ; les remarquables couvertures et bandeaux-titres de Noël... Ah, le bon Franquin que voilà !

Mon commentaire:

André Franquin entra chez Dupuis en 1945, alors qu'il est au chômage. Il travaille pour Le moustique puis pour le Journal Spirou. Il crée aussi, entre autres, le personnage de Gaston Lagaffe. Pour le Journal Spirou, il recevra plusieurs commandes de textes et de dessins, surtout au moment de Noël. Ironie du sort, si M. Dupuis est très croyant et religieux, et commande des dessins chrétiens à son dessinateur, Franquin peste contre l'église, la religion et les prières. Pour éviter les conflits, il offrira de belles planches très religieuses pendant plusieurs années, avant de décider, en 1954, d'illustrer Noël à travers le plaisir, les cadeaux et la fête uniquement. C'est donc à partir de cette période que les petits anges du ciel sont parfois remplacés par un vieil homme alcoolique qui traîne dans les rues et qui a forcé un peu sur la bouteille...

Les Noëls de Franquin est un beau livre très intéressant sur plusieurs points. Il nous offre une petite biographie de Jean Dupuis, l'éditeur de Franquin à ses débuts, puis des notes sur les croyances et le travail de Franquin. Au fil des ans, son dessin évolue et colle beaucoup plus à ce qu'il est réellement. Le livre reproduit des planches d'époque, des pages de Spirou, une grande section sur les calendriers de fin d'année et les mini-récits offerts avec le journal. Le texte est court (trop?) mais complémentaire au travail qui nous est présenté.

La partie du volume qui m'a le plus intéressée, mis à part le contexte de travail de Franquin, est la section qui parle du petit Noël. Noël est un personnage de Franquin assez peu connu. C'est un gamin touchant, délaissé à l'époque de Noël puisque ses parents partent travailler à l'extérieur, le laissant aux bons soins de sa tante. Noël se promène tristement dans les rues, seul, le soir de Noël. Les Noëls de Franquin nous offre plusieurs planches sur le petit Noël. De plus, deux albums complets créés pour les enfants et mettant en scène le petit Noël, y sont reproduits. Il y a tout d'abord Les étranges amis de Noël, publié chez Dupuis dans la collection du Carroussel, ainsi que Joyeuses Pâques pour mon petit Noël. Les dessins avaient été faits à la gouache et racontent une aventure de Noël et de Pâques. On retrouve également l'histoire complète de Noël et l'Elaoin, qui est probablement mon histoire préférée de tout le recueil. C'est une jolie histoire de Noël.

Les Noëls de Franquin est un album agréable à feuilleter, regorgeant de documents extraits du travail de Franquin, tous autour de la fête de Noël. C'est un beau livre très illustré qui devrait réjouir les fans d'André Franquin.

En complément:

Le site officiel de l'oeuvre de Franquin.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Céline 24757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines