Magazine Cinéma

Les Travaux d'Hercule

Par Irreguliere

les-travaux-d-hercule_couv.jpgOh, mais il se trompait, le vieux fossile ! Le monde, encore une fois, allait applaudir aux Travaux d'Hercule - de l'Hercule des temps modernes. C'était d'une ingéniosité renversante, cette idée ! Et d'un humour de bon, de parfait aloi ! Avant de prendre sa retraite, il n'accepterait plus que douze affaires, ni plus ni moins. Et il les choisirait en fonction de leur parenté avec les Travaux de l'Hercule de l'Antiquité. Oui, vraiment, ce ne serait pas seulement amusant, ce serait aussi raffiné et spirituel.

Lorsque j'étais adolescente, cela commence à faire un temps certain donc, je lisais énormément de littérature policière, et deux auteurs avaient ma préférence : Agatha Christie, pour les enquêtes d'Hercule Poirot (je n'aimais pas beaucoup Miss Marple, il faudra que je réessaye pour voir si en vieillissant j'ai changé d'avis), et Maurice Leblanc, pour Arsène Lupin bien sûr, mais passons, ce n'est pas de lui dont je veux vous parler. Hercule Poirot donc, je l'adore, mais bizarrement cette aventure m'avait totalement échappé à l'époque, et si ce livre était dans ma bibliothèque, c'est parce que je ne sais plus dans quelle revue pédagogique j'avais trouvé une séance intéressante sur une des nouvelles. Bref, je vais arrêter de raconter ma vie : toujours est-il que le challenge "Agatha Christie" de George m'a donné l'occasion de le découvrir enfin.

Hercule Poirot a donc décidé de prendre sa retraite et de s'adonner à la culture des courges. Mais suite à une discussion avec un ami, il s'impose un challenge, lié à son prénom : mener douze enquêtes, sélectionnées et choisies pour leur lien avec les Douze Travaux d'Hercule. Une manière pour lui de clore sa carrière en beauté. Evidemment, le lien est on ne peut plus symbolique (voire tiré par les cheveux) : le lion de Némée devient ainsi un facétieux pékinois, et l'Hydre de Lerne une rumeur.

Que dire ? C'est absolument jouissif. C'est drôle, c'est brillant, on admire à la fois l'ingéniosité de l'auteur à inventer des enquêtes herculéennes (à la limites, ça pourrait presque passer pour une une contrainte oulipienne), et celle d'Hercule Poirot à débrouiller des affaires invraisemblables ou, bien évidemment, les apparences sont toujours trompeuses, et ce sans jamais, bien sûr, faire usage de la moindre violence. De plus, comme il s'agit de nouvelles et non d'un roman, on peut ne pas le lire d'une traite, et savourer, faire durer le plaisir, une histoire de temps en temps, et ça c'est bien agréable. Donc un livre plein d'intelligence, d'humour, que je conseille vraiment à tout le monde sans exception !

challenge-agatha-christie

Les autres participants sont chez George

Les Travaux d'Hercule


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Irreguliere 2572 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog