Magazine Culture

Le chandelier enterré

Publié le 14 décembre 2010 par Pralinerie @Pralinerie

Ce court roman retrace une histoire juive. Zweig raconte ici ce qui est arrivé aux symboles et aux objets les plus précieux du culte.
Le chandelier enterréNous sommes à Rome au Ve siècle. Les Vandales envahissent la capitale et la pillent avec la bénédiction du pape. Parmi les objets prestigieux, la ménorah, chandelier à sept branches que la communauté tient de Moïse. Œuvre la plus sacrée, dérobée par Titus lors de la destruction de Jérusalem, elle est maintenant en route vers les contrées africaines. La communauté s’interroge : Comment reprendre ce bien ? Toutes les délégations échouent et c’est finalement quelques vieillards qui trouvent une solution. S’ils ne peuvent pas reprendre le chandelier, qu’au moins ils l’accompagnent dans son voyage. Un enfant les suit, Benjamin, qui doit rapporter aux juifs de Rome ce qui s’est passé ce soir là. Des années plus tard, Benjamin est un vieil homme à son tour. Il a une nouvelle opportunité de reprendre la ménorah…Cette histoire se rapproche de la légende, du mythe fondateur. Les personnages ne sont pas uniquement soucieux de retrouver le chandelier, ils sont également remplis de doutes, ils se révoltent contre la volonté d’un dieu qui les met à l’épreuve. On est ici dans l’une des œuvres les plus ‘juives’ de Zweig, une œuvre où l’espoir est plus ou moins possible. Une œuvre qui conte le destin de fuite et la survie complexe des communautés juives. Bref, une œuvre clairement liée au contexte politique et social des années 1940.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine