Magazine Conso

Cher Amour (Bernard Giraudeau)

Par Alexandra

68 Cher amour Bernard Giraudeau

L'Histoire commence "ce qui suit vous est conté, madame T, …". Tour à tour journal intime, carnet de voyages et correspondance imaginaire avec la femme Amour, l'auteur livre des confidences sur sa vie de marin et d'acteur. Globe-trotter, il nous entraîne en Amazonie, au Chili, aux Philippines, à Djibouti, au Cambodge.

Ce livre est autobiographique. Il est écrit comme il a vécu la première partie de sa vie : le style est rapide, découpé, infiniment difficile à suivre, une vadrouille permanente, un mélange étonnant de précipitations, d'intensités et de réflexions intérieures qui ralentissent ce rythme effréné. L'hyperactivité est flagrante, l'urgence à vivre aussi. Et cette accumulation de preuves de vie n'est pas un leurre, c'est une marche identitaire quand l'on est ce que l'on fait.

Et puis, page 161, à mi-parcours, cette marche identitaire va devenir une quête, une deuxième vie s'impose, elle ne s'invite pas, elle s'insinue. Et la lectrice que je suis espère à ce stade que le rythme va ralentir pour s'approfondir. Mais pas encore. Car quand la maladie s'impose, il faut le temps de s'y accoutumer, un temps qui est long, car chaque accoutumance emmène vers le pire. Plus tu accueilles ta maladie, plus elle te dévore. Cette maladie-là est comme cela, meurtrière. Tu dois l'accepter comme part de toi.

Alors un autre voyage doit commencer. Identitaire, encore, plus immobile, immobilisé sur un lit d'hôpital où le voyage se fait les yeux fermés. Et à la solitude de l'aventurier, la quête du partage, de l'amour démarre. Qu'est-ce qu'une vie sans la réalité d'un être avec lequel vivre l'amour ?

Un Homme que je connais depuis peu, et si peu, m'a offert ce livre. Il me l'a offert comme une urgence peut-être à dire et à prévenir que cette promesse de voyage vers les autres et vers soi enferme au chaud de nous notre désir indicible de vivre l'amour. Et si Cher Amour relate une quête de la femme idéale, celle qui n'existe pas, ce n'est pas décevant, car le plus important, c'est la réalité imparfaite des liens imparfaits entre êtres humainement imparfaits

 Dans la colonne à droite (sous l'intitulé "Albums Photos"), vous trouverez des informations pratiques sur ce livre, ainsi que la biographie de l' Auteur. Lien Amazon.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Cher amour de Bernard Giraudeau

    Cher amour Bernard Giraudeau

    Titre : Cher amour Auteur : Bernard Giraudeau Editeur : POINTS Nombre de pages : 303 Résumé: C'est à madame T., la femme aimée, sublimé mais jamais rencontrée,... Lire la suite

    Par  Jostein
    CULTURE, LIVRES
  • Anthologie permanente : Bernard Chambaz

    Bernard Chambaz publie Été II, aux Éditions Flammarion. En 1999, Bernard Chambaz a fait le pari d'écrire au fil de la première décennie du XXIe siècle un long... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Bernard Collin

    Vous n’avez pas honte, oui j’ai honte, et se taire, tant d’impudence, vous n’irez pas loin, tant de médiocrité très bien, ne vous penchez pas trop sur... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Bernard Collin

    Écrivain, poète et peintre, Bernard Collin est né en 1927. Proche d’Henri Michaux, Louis-René des Forêts, Jules Supervielle et Pierre Bettencourt, il a publié... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Dubath au Saint-Bernard

    Dubath Saint-Bernard

    Pour Jean-Yves Dubath, la ligne droite n’est jamais le plus court moyen d’aller d’un endroit à l’autre. Il nous promène dans ses livres à la manière d’un... Lire la suite

    Par  Alain Bagnoud
    CULTURE, LIVRES
  • Contes Carnivores - Bernard Quiriny

    Contes Carnivores Bernard Quiriny

    4m de couverture : Un botaniste amoureux de sa plante carnivore. Un curé qui se dédouble dans différents corps. Une femme-orange qui se laisse boire par ses... Lire la suite

    Par  Maily7
    CULTURE, LIVRES
  • Anthologie permanente : Bernard Chambaz

    (séquence 759) que les mêmes mots diffèrent selon l’angle d’inclinaison de la cage du cœur. chagrin ou jacinthes diffèrent à part qu’on ne peut revenir en... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Alexandra 62 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines