Magazine Beaux Arts

Dans les yeux de la Joconde

Publié le 14 décembre 2010 par Muchosurlenet

Mona_Lisa

Les yeux de Mona Lisa peuvent révéler l'identité du modèle affirment des d'experts.


La Joconde de Léonard de Vinci garde dans sa pupille gauche la clé de l'identité du modèle qui a inspiré le peintre, selon les théories du chercheur italien Silvano Vinceti,  publiées lundi (13) par "The Guardian". 
Selon Silvano Vinceti, qui est président du Comité national italien pour le patrimoine culturel, le génie de la Renaissance, amoureux des codes, a peint une série de petits caractères dans les pupilles de Mona Lisa.
Le chercheur italien a déclenché une nouvelle controverse sur le plus célèbre tableau du monde en prétendant que Léonard de Vinci a peint des lettres minuscules dans les yeux de la Joconde et qui pourraient enfin révéler l'identité contestée de son modèle.
Pour en arriver à une théorie digne du Da Vinci Code  best-seller de Dan Brown, le chercheur Silvano Vinceti, a dû éviter le sourire énigmatique de la Joconde pour regarder le modèle au fond des yeux, à l'aide d'images à haute résolution.
«Invisible à l'œil nu et peint en noir sur vert-brun, les lettres LV dans sa pupille droite, de toute évidence les initiales de Léonard de Vinci, mais le plus intéressant est dans sa pupille gauche», a déclaré le chercheur, lors de son témoignage recueilli par le journal.

Les théories les plus courantes sont que La Joconde de Léonard de Vinci était la mère ou l'épouse d'un marchand de Florence.


Vinceti a déclaré que les lettres B ou S, ou éventuellement le sigle CE, sont perceptibles, un indice essentiel pour d'identifier le modèle qui a posé pour l'artiste de la Renaissance. Elle a souvent été identifié comme Lisa Gherardini, épouse ou mère d'un marchand florentin, mais Vinceti est en désaccord, affirmant que Léonard a peint la Joconde à Milan. Il a dit qu'il annoncerait ses conclusions le mois prochain.
"Au dos de la peinture figure les chiffres '149 ', avec un quatrième chiffre effacé, laissant entendre qu'il l'a peinte quand il était à Milan dans les années 1490, utilisant comme modèle une femme de la cour de Ludovic Sforza, duc de Milan », a déclaré Vinceti, qui a affirmé plus tôt cette année qu'il avait identifié les restes du Caravage.
Dans le Da Vinci Code, Brown suggère que Mona Lisa est un anagramme de l'Amon Isa, se référant à l'ancienne divinités égyptiennes.

«Leonard était très attaché aux symboles et aux codes qu’il utilisait pour transmettre des messages, et il voulait certainement nous faire connaître l'identité du modèle en utilisant les yeux, qu'il croyait être les portes de l'âme», a déclaré Vinceti.


Il a déclaré que ses recherches sur l'identité du modèle lui avait été inspiré par un livre des années 1960 d’un historien de l'art français, qui mentionne déjà les lettres dans les yeux de Mona Lisa.
Un autre secret révélé par l’étude au scanner : “Sous la voûte de droite du pont en arrière plan, Leonard a également peint 72, ou L2, un autre indice possible", a t-il ajouté.
 Exhumer Léonard  !
Mona Lisa, Léonard de Vinci
Un groupe de scientifiques, présidé par Silvano Vinceti veut exhumer le corps de Léonard de Vinci pour reconstruire son visage et conforter la théorie que Mona Lisa serait un autoportrait. Léonard de Vinci, mort en 1519 à l’âge de 67 ans serait enterré au château d’Amboise. Les propriétaires doivent ouvrir les portes du château aux chercheurs dans les prochains mois.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par savatier
posté le 26 janvier à 13:53
Signaler un abus

oh la joncode me fait peur trait trait peur

A propos de l’auteur


Muchosurlenet 622 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte