Magazine Cinéma

200,000

Par Actuchiffres
14déc/100Share

Devinez qui je suis ?

On la subit plus qu'on ne l'accepte ; je dois dire que pour ma part, c'est bien contre mon gré que je la tolère. De toute façon, on ne peut plus vraiment y échapper. C'en est même devenu un argument de vente. Dès lors que l'on arrive au cinéma, elle est affichée partout, si bien que l'on ne peut voir plus qu'elle.

Pour cet actuchiffre c'est dans un article du 13 décembre sur le site de l'express.fr que vous trouverez la solution.

De toute façon, j'ose espérer que mon introduction vous a bien mis sur la piste.

Une technologie pour voir la vie en "3D" ?

2010, n'en parlons plus, enfin si, encore un petit peu, mais en somme, le plus dur est passé, contentons-nous de profiter des jours festifs qui vont arriver pour bien terminer l'année. Parce que pour certains, ça risque en effet de se gâter...

Annoncée comme la technologie sensationnelle pour cette année 2010, elle a eu droit à un beau Flop ! Allez, vous voyez de quoi je parle, plus besoin de le dissimuler, c'est évidemment de la 3D dont il est question ce soir.

Pour revenir à cet article de L'express, on y apprend que d'après les estimations, les ventes étaient estimées entre 500,000 et 700,000 écrans et qu'en fin de compte, elles ont à peine dépassé les 200,000... Un sacré fossé !

Explications rationnelles : mais on s'en fout !

Je reprends les explications telles qu'elles sont citées dans l'article ; ça vous permettra de vous rendre compte de la pauvreté des "excuses". Selon les constructeurs, la faute est imputable au manque de films qui proposent la 3D (ça fait 1). C'est certes justifiable car c'est véridique mais je ne pense pas que ce soit une bonne raison ou du moins suffisante. Deuxième raison, des difficultés à montrer ces produits sur les points de vente. Alors là... Si les points de vente ne peuvent pas s'adapter, on ne peut pas y faire grand chose nous... Dernier argument, une arrivée tardive dans la grande distribution. BIM ! Voilà. Emballé c'est pesé.

Disons-le, ils ont eu les yeux plus gros que le ventre.

La 3D : on va en bouffer !!!

Maintenant, le premier constat que je pose c'est que tous ces écrans, il va bien falloir en faire quelque chose. Ce qui veut dire que l'on risque de manger encore plus de publicité pour nous vanter les magnifiques avantages d'une télévision 3D comparée à un téléviseur LCD ou LED classique. Hummm un bon matraquage de pubs pour la 3D comme je les aime...

Deuxième point qui reste personnel, peut-être ne se rendent-ils pas compte, mais (si vous faites partie de mon cas en tout cas...) la 3D on peut avoir le droit de ne pas aimer ? C'est vrai, elle n'est pas si bien adaptée que ça aux contenus et en plus elle donne mal à la tête si on en abuse. Bref que des inconvénients quoi ;^)

Et puis petite confidence, même si vous savez depuis le début de ce billet que je suis enclin à cette technologie, autant vous dire pourquoi. J'ai été déçu par rapport à l'idée que je m'en faisais. Je m'attendais à quelque chose de plus intrusif, à savoir, voir les personnages jouer avec l'univers, sortir de l'écran, avoir une vraie impression de 3 dimensions comme on peut être en droit de l'espérer. Peut-être que j'exagère dans les faits mais c'est vraiment l'idée que j'avais en tête avant de l'expérimenter. Et en fin de compte, c'est plutôt banal, on aperçoit surtout le premier plan détaché du second plan et... C'est tout quoi !

En tout cas, moi je m'y vois vraiment mal dans mon salon avec la paire de lunettes pour regarder JPP nous présenter les jolies contrées des paysages de France...

La 3D vous avez dit ? Mouéééééééééé !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actuchiffres 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog