Magazine Sport

Open d'Australie : La France rayonne sur Melbourne

Publié le 16 janvier 2008 par Thibault

Open d’Australie : La France rayonne sur MelbourneAh qu’elle commence bien cette saison tennistique pour nos joueurs français ! Après un premier tour prometteur, la première journée du second tour laisse inaugurer de belles choses dans ce tournoi. Le Yannick Noah des années 2000, alias Jo-WilfriedTsonga, s’affirme enfin à l’image de ses compatriotes Paulo Mathieu, Marc Gicquel et Gilles Simon. Et que dire de l’énoooorme performance de notre star du X Richard Gasquet, enfin au top face à un Feliciano Lopez désabusé ! Résumé de la journée de mercredi dans la suite, accompagné du tableau des résultats du second tour.

Déjà au premier tour, on n’y croyait pas : Fabrice Santoro emmerde encore et toujours le circuit ATP, puis voir Sébastien Grosjean remporter son match annuel dès le mois de janvier, ça surprend toujours. Néanmoins, pour calmer nos ardeurs et le brin d’optimisme qui nous a emportés l’espace de quelques secondes, il a suffi de regarder les prestations de nos comiques des courts tels que Julien Benneteau ou Mickael Llodra.
Bon, ok, on est méchants avec eux car ils n’avaient pas été épargnés par le tirage au sort… L’habitué du double en Coupe Davis n’a rien pu faire face au numéro 4 mondial, Nicolaï Davydenko, pendant que le quart de finaliste à Roland-Garros en 2006 s’est pris une volée face au Suisse Wawrinka. Soucieux de rendre la paix à l’âme de son collègue de bureau Benneteau, le vengeur masqué Marc Gicquel a surgi de nulle part, comme à son habitude, pour renvoyer l’Helvète sur les bords du lac Léman. Dégouté par l’abnégation du Français d’origine tunisienne, Wawrinka a préféré jeter l’éponge dès l’entame de la quatrième manche car lui comme nous savions l’issue de la rencontre…Bien sûr qu’on plaisante. C’est seulement et simplement un gros coup de chatte !

Wawrinka menait alors deux sets à 1 (6/2 3/6 7/6 2/1) mais Dieu en a décidé autrement et lui a fait comprendre qu’il n’avait pas le droit de sortir deux Français coup sur coup. C’est pour cette raison que le Suisse a préféré simuler une blessure aux abdominaux alors qu’il avait tout bonnement une bonne vieille diarrhée aigüe des familles.
En passant, jolie perf d’acteur de Wawrinka qui est sorti du court en pleurant ! Par contre, la mauvaise nouvelle, c’est que Gicquel ne sera pas à 100% de ses possibilités (déjà qu’il en a peu initialement…) pour vaincre Davydenko au troisième tour. Il souffre de douleurs à l’aine.
Pour finir avec ce match dont tout le monde se fout royalement, la rumeur dit que Marco s’apprêtait à abandonner avant que le Suisse le fasse. Assez ahurissant comme histoire ! Allez, j’arrête de vous faire chier avec ces pacotilles et je vous parle enfin de tennis. C’est pour cela que vous êtes là. Pour les amateurs de fesses dénudées ou de poitrine exagérée, vous vous êtes trompés. Vous devez vous rendre dans la rubrique people !

Et si on parlait un peu de notre bon vieil ami Richard Gasquet en cette nouvelle année ? Ce minot a seulement 22 ans alors qu’on a l’impression de le connaître depuis 10 ans. Pour lui, 2008 sera une année primordiale pour donner un coup de fouet à sa carrière. Quel cochon celui-là ! Soit il arrive à s’immiscer régulièrement dans le dernier carré des Grands Chelems, soit il fera une carrière à la Sébastien Grosjean : il gâchera son énorme potentiel en restant de nombreuses années aux alentours de la dixième place mondiale en remportant des tournois dont Roger Federer ne connaitra même pas leur existence. En tout cas, en ce début de semaine, le Biterrois montre une grande volonté et surtout un niveau de jeu fort intéressant.
Après avoir sorti tranquillement le localement inconnu Lindhal, le taulier de l’équipe de France s’est amusé 6/2 6/1 6/3 avec l’Espagnol toujours relou à battre Feliciano Lopez. Chaud bouillant aujourd’hui, le Tricolore a terminé la rencontre avec 35 coups gagnants, 8 aces et aucune balle de break concédée. Au prochain tour, il sera opposé au Russe Igor Andreev, qu’il vient de battre la semaine dernière à Sydney. Ca sent bon pour Richard !!!

En plus de Gasquet et Gicquel, d’autres français seront encore présents en cette fin de semaine australienne. Non, ce n’est pas une blague ! Pour les comiques de service, vous vous êtes également trompés de rubrique. Il faut aller dans A la con. Bon bref, tout ça pour dire que l’on n’est pas habitués à voir Gilles Simon (vainqueur facile de l’Allemand Schuettler 6/2 6/2 6/1), Paul-Henry Mathieu (vainqueur du Chilien Capdeville 6/7 6/0 6/4 6/4) et Jo-Wilfried Tsonga (vainqueur de l’Américain Warburg 6/4 7/6 6/2) être toujours en course dans un Grand Chelem après les deux premiers tours. C’est normal que l’on pète une durite.

Chez les gonzesses, Amélie Mauresmo a galéré pour venir à bout de la Russe Yaroslava Shvedova (6/4 7/6). Il lui a fallu pas moins de 10 balles de match pour dégager cette illustre inconnue. Ca fouette pour Amélie, assez poussive depuis le début de la semaine ! Au tour suivant, elle se tapera, sans mauvais jeu de mot, la star locale Casey Dellacqua, qui vient de réussir l’exploit de sortir la Suissesse Patty Schnyder (7/6 7/5 8/6).
Dans le choc franco-française, Aravane Rezaï l’a emporté face à la sublimement excitante Tatiana Golovin (6/3 3/6 6/3). Encore une grosse déception pour la tête de série n°13 d’origine russe !
De son côté, sans faire de bruit, Virginie Razzano (tête de série n°30 mine de rien) continue son petit bonhomme de chemin en éliminant l’Italienne Pennetta 6/2 5/7 6/3.

Deuxième Tour, hommes :

Fish (EU) - Robredo (Esp, 11) 6/1 6/2 6/3
Nadal (Esp, 2) - Serra (Fra) 6/0 6/2 6/2
Gicquel (Fra) - Wawrinka (Sui, 26) 6/2 3/6 7/6 2/1 Ab.
Tsonga (Fra) - Warburg (EU) 6/4 7/6 6/2
Mathieu (Fra, 23) - Capdeville (Chi) 6/7 6/0 6/4 6/4
Youzhny (Rus, 14) – Seppi (Ita) 4/6 7/6 6/3 7/6
Nieminen (Fin, 24) – Levine (EU) 6/2 7/5 7/6
Koubek (Aut) – Calleri (Arg) 6/3 7/6 7/6
Karlovic (Cro, 20) – Sela (Isr) 6/7 6/4 6/3 6/1
Simon (Fra, 28) – Schuettler (All) 6/2 6/2 6/1
Garcia-Lopez (Esp) – Falla (Col) 6/4 5/7 6/4 7/6
Andreev (Rus, 31) – Vliegen (Bel) 7/5 7/5 6/2
Davydenko (Rus, 4) – Mahut (Fra) 6/4 6/0 6/3
Kohlschreiber (All, 29) – Korolev (Rus) 6/4 6/2 0/1 ab.
Gasquet (Fra, 8 ) – Lopez (Esp) 6/2 6/1 6/3

Deuxième tour, femmes :

Henin (Bel, 1) - Poutchkova (Rus) 6/1 7/5
Vaidisova (Rtc, 12) - Molik (Aus) 6/2 6/3
Dellacqua (Aus) - Schnyder (sui, 15) 4/6 7/5 8/6
Mauresmo (Fra, 18) - Shvedova (Rus) 6/4 7/6
Schiavone (Ita, 25) - Kerber (All) 6/2 6/3
Azarenka (Blr, 26) - Kloesel (All) 6/1 6/1
Sugiyama (Jap) - Perebiynis (Ukr) 6/4 6/4
Vesnina (Rus) - Craybas (EU) 6/2 6/4
Razzano (Fra, 30) - Pennetta (Ita) 6/2 5/7 6/3
Jankovic (Serb, 3) – Gallovits (Rou) 6/2 7/5
S. Williams (EU, 7) – Yuan (Chi) 6/3 6/1
Rezaï (Fra) - Golovin (Fra, 13) 6/3 3/6 6/3
Peer (Isr, 17) – Moore (Aus) 6/0 7/5
Dementieva (Rus, 11) – Medina Garrigues (Esp) 5/7 6/2 6/3
Hsieh (Tpe) – Bammer (Aut, 19) 6/2 6/0
Sharapova (Rus, 5) – Davenport (EU) 6/1 6/3

F.D


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Thibault 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte