Magazine Afrique

Femi Kuti "Africa for Africa"

Publié le 21 décembre 2010 par Africahit
Deux ans après l'albumDay by Day, Femi Kuti revient avecAfrica for Africa enregistré dans le mythique studio Decca de Lagos. Dans la droite ligne de son père, le fils de Fela livre un disque incandescent qui brûle de ses propres flammes : l’agressivité, l’enthousiasme et la foi en l’avenir !" border="0">

Femi Kuti

" contenteditable="false" style="margin-top: 0px; margin-right: 0px; margin-bottom: 15px; margin-left: 0px; padding-top: 0px; padding-right: 0px; padding-bottom: 0px; padding-left: 0px; text-decoration: none; font-weight: normal; ">

Femi Kuti

Après Day by Day (2008)Femi Kuti, fils du héraut nigérian Fela Kuti, créateur de l’afrobeat, revient avec un nouvel album au titre explicite, Africa for Africa ("L’Afrique pour l’Afrique"). Contrairement au précédent, enregistré à Paris, ce nouvel opus a été concocté à Lagos, dans le studio Decca, où son père grava quelques-uns de ses brûlots, t où lui-même débuta : lieu mythique, hanté d’esprits et de chefs d’œuvre, mais aussi antre vétuste – machines cassés, vieux équipements, coupures d’électricité...– qui ajoutaient à l’urgence de la création. 
"C’était de la folie, et c’est ce qu’on voulait !", s’exclame Femi. Toute l’énergie débridée de la capitale nigériane irradie ainsi sur le disque, comme la colère inextinguible du chanteur, qui accuse à mots ouverts les politiciens africains, l’occident, l’establishment... Autant de boulets rouges, qui résonnent dans la puissance orchestrale, les cuivres rugissants, les claviers énervés et le groove jouissif... 

Avec son gros son cradingue, volontairement non fignolé, l’album délivre par kilos ses décibels et son incandescence, sa flamme, comme sa haine viscéral du système : une matière corrosive, à lever le poing autant qu’à remuer du popotin ! Dans ses psalmodies, Africa for Africa s’impose aussi comme une prière militante, un vœu insistant pour des jours meilleurs. Avec ce dernier disque, Femi, l’éternel insoumis, marche plus que jamais dans les traces de son père : une révolte qui jamais ne s’essouffle, un rappel que le "beat" signifie à la fois pulsation et coup porté. 



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Africahit 4465 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte