Magazine Cinéma

Vacances de Noël et Kung Fu Panda

Par Silice
C'est Noël, le temps où l'on passe des films de gosses à la télé mais ce genre de films que l'on peut voir à tout âge, comme les Retour vers le futur dont je vous épargnerait une seconde critique ou encore les Jurassic Park, les dessin animé, Pirates des Caraïbes, Charlie et la chocolaterie. Bref, un moment où toutes personnes cinéphiles ou non trouve son bonheur à la télé surtout l'après-midi.Le soir la programmation est moins bonnes, à croire qu'après avoir passé une journée devant la télé [Tfou, High School Musical, Grand Bêtisier, JT, éternels films de Noël], on est tous crevés et on va se coucher (comme par exemple ce soir où les films de Noël déserte les programmations au profit de séries policières ou trucs du genre...) et c'est bien dommage, car en générale pour le commun des mortel c'est la journée que l'on est censé bosser, chercher des cadeaux de Noël, réfléchir au repas, aux fêtes... Les programmation de Noël à destination des enfants nous écarte tous du droit chemin et c'est bien dommage.
Vacances de Noël et Kung Fu PandaEn désespoir de cause, je me suis donc retrouvée devant Kung Fu Panda dont j'avais entendu beaucoup de bien jusqu'alors et si l'animation est souvent très réussi comme surtout lors de la première séquence d'animation, on ne peut pas en dire autant du scénario.Voyez-vous, on est en Chine, oui, bien sur faut imaginer... et les personnages sont des animaux de toutes les espèces sauf humaines. Un Panda rêve de faire du Kung Fu, d'être le meilleur, trop fort, trop souple et tout sauf que c'est pas si facile que ça et comme dans beaucoup de film d'animation, le "héros" est un gros loser qui, dans ce cas, vend des pâtes. On est donc bien loin du super maître du Kung Fu. Mais voilà, un danger va réapparaître dans le monde du Kung Fu, un danger qui pourrait maître en péril toute la planète Chine car c'est le vieux sage qui l'a dit alors les maître du Kung Fu doivent être au taquet et devoir élire le maître-dragon ou je sais plus quoi...Vous avez saisi le tableau et en quelques minutes l'histoire se forme dans notre tête sans le moindre soucis, alors bien sur, c'est un peu ennuyeux... disons-le clairement mais qu'y a-t-il à sauver pour que ce film d'animation soit regardable et bien un peu d'humour, on ne rie néanmoins pas aux éclats comme devant un bon Toy Story ou Up ! ou L'age de glace -je parle du premier, n'ayant pas vu les autres- mais le film est assez léger, suffisamment fun pour que le tout passe et qu'on est pas une puissante envie de zapper, on se dit que le calvaire ne durera pas longtemps comme les autres films d'animation et c'est bien ça leur plus grande force et faiblesse en même temps, comment faire des rebondissements scénaristiques digne de ce nom avec aussi peu de temps et une envie de mettre de l'humour, de l'action et une initiation dans le film : vous avez pigé, c'est assez chaud. Le film ne fonctionne que sur un personnage principale alors qu'en générale ça marche beaucoup mieux avec un duo, c'est assez triste. Bon, j'ai un peu massacré le film sur la fin mais c'est pas déception, je m'imaginais à beaucoup mieux, ceci dit, on ne passe pas un mauvais moment devant ce film dont on peu tout de même se passer.
12/20Silice.
(Et pourtant j'ai toujours été super fan des pandas... ah puis, oui, je me demandais c'est quel animal qui joue le maître du kung fu ?)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Silice 12 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines