Magazine Culture

163. Des jouets, un renard et Allen Ginsberg

Publié le 23 décembre 2010 par Dylanesque
En regardant la trilogie "Retour Vers le Futur" et un tas d'autres classiques des fêtes, je me suis dit que j'allais vous parler des films que j'ai adoré en 2010. Pas forcément les mieux, mais ceux que j'ai préféré. En général, ce sont ceux qui me procurent une grosse identification, parle d'un sujet qui m'intéresse avec des acteurs que j'affectionnent. Mes trois scénaristes favoris étaient de la partie en 2010 : Noah Baumbach, Wes Anderson et Aaron Sorkin. Et il y a eu quelques surprises. Pas de classement, juste une liste. Après les fêtes, ce sera au tour de la musique. Et puis on reparlera des Beatles. 
GREENBERG de Noah Baumbach
http://dylanesque.cowblog.fr/images/greenbergtrailerheader.jpg
Co-scénariste de Wes Anderson (main droite de Dieu quoi), créateur de l'inoubliable "The Squid & The Whale", Noah Baumbach écrit toujours des films qui me parlent. Sur des enfants aux parents divorcés, sur des névrosés qui écoutent Karen Dalton. C'était encore plus vrai dans "Greenberg", où le personnage de Ben Stiller est une vision de moi-même dans une vingtaine d'années. C'est un sentiment très personnel, assez étrange. Et qui me fait chérir ce film, dont j'avais déjà parlé dans un long article au printemps dernier. Mais si vous n'êtes pas moi, vous apprécierez tout de même la performance de Ben Stiller, la bande originale et les dialogues existentielles du film, toujours très justes. 
Mon article sur le film : 
http://dylanesque.cowblog.fr/108-greenberg-me-2991376.html
FANTASTIC M.FOX de Wes Anderson
http://dylanesque.cowblog.fr/images/tumblrksjz74Asfs1qa896lo1500.jpg
Wes Anderson, justement. Je ne vais pas répéter à quel point j'aime sa filmographie, ses manies, ses acteurs, ses goûts musicaux, ses influences. Mais je vais quand même vous redire que lorsqu'il transpose tout ça dans un monde d'animation fait de stop-motion et de marionnettes, c'est encore une fois un petit miracle. Un classique coloré et intelligent, qui se regarde jusqu'à plus soif et que je vous conseille pour les fêtes. Surtout que le renard, c'est mon animal préféré. 
THE SOCIAL NETWORK de David Fincher, sur un scénario d'Aaron Sorkin
http://dylanesque.cowblog.fr/images/TheSocialNetworkFacebookjouelindifferenceimagearticlepaysagenew.jpg
Je précise "sur un scénario d'Aaron Sorkin". Car c'est à lui qu'on doit l'idée du film et les dialogues parfait, la construction ingénieuse et la tension dramatique qui ne cesse de monter. Bon, Fincher a bien enveloppé le tout et une galerie d'acteurs très doués sont la cerise sur le gâteau de ce film qui utilise Facebook pour parler de notre génération de la plus juste et bouleversante manière qu'il soit. Pour ceux qui ont aimés le ton du film, je ne peux que vous conseiller les autres chef d'oeuvres de Sorkin : "The West Wing" et "Sports Night". Rendez-vous sur mon blog série pour plus d'infos.
TOY STORY 3 de Lee Unkrich
http://dylanesque.cowblog.fr/images/tumblrld9mgxfZaF1qcftw3o1500.jpg
Là aussi, je vous renvoie à un article que j'ai déjà publié et qui en dit long sur mon amour de ce film très émouvant, qui marque la fin d'une période : 
http://dylanesque.cowblog.fr/143-jeux-d-enfants-3031146.html
SCOTT PILGRIM VS THE WORLD d'Edgar Wright
http://dylanesque.cowblog.fr/images/ScottPilgrimVsTheworldlasortiefrancaisedenouveaurepousseeimagearticlepaysagenew.jpg
Bon, on m'a dit que c'était pas bien, mais je n'ai jamais lu le comics avant de voir le film. Par contre, j'ai vu quasiment tous les acteurs dans des séries télé, ça compte ? De toute façon, j'ai pas le droit de manquer quoi que ce soit avec Jason Schwartzman dedans ! Au final, j'ai pris beaucoup de plaisir devant ce film original, avec une trouvaille visuelle à la minute, un rythme qui ne retombe jamais et des personnages uniques. Un film de génération lui aussi, qui fait une belle synthèse de ses influences télévisés, musicales, jeux vidéos et bande-dessiné. Là encore, bande original impeccable. 
THE INVENTION OF LYING de Ricky Gervais
http://dylanesque.cowblog.fr/images/tumblrlcehztPQK01qdcg2ko1500.png
J'adore Ricky Gervais. C'est quand même le mec qui, avec son pote Stephen Merchant, a créer The Office version original. Quand même le mec dont les spectacles me font hurler de rire. Quand même le type dont l'accent et la dégaine ne manquent jamais de me coller un sourire parfois sincère, parfois embarassé. Il est parfait de ce film au pitch inventif, où personne ne ment et il se trouve être le premier à le faire. S'en suit l'invention de la fiction, de la religion et du véritable amour. Aussi drôle qu'il est bien écrit, ce film regorge également d'acteurs de séries, de Jennifer Garner à Rob Lowe en passant par Tina Fey ou bien le comédien Louis C.K. (dont il faudra que je vous parle aussi !). Une découverte sans prétention offerte par l'un des comiques anglais les plus douées de la décennie. 
HOWL de Rob Epstein et Jeffrey Friedman
http://dylanesque.cowblog.fr/images/tumblrldsnixUBcJ1qdpkvso1500.jpg
Pas encore sorti en France, Howl est le premier film à s'intéresser à "Howl", l'oeuvre d'Allen Ginsberg. Mes influences littéraires venant de la beat generation, j'avais quelques appréhensions mais ce film est une bonne surprise. Court, saisissant, il propose de mettre en image les images du poème tout en mettant en scène le proçès pour obscénité qui a suivi sa publication. James Franco est un Ginsberg étonnant et on retrouve également John Hamm dans un registre pas très éloigné de Mad Men. S'il faudra attendre l'adaptation d'"On The Road" par Walter Salles pour voir un peu plus Kerouac et Cassady, le propos de Ginsberg est toujours très juste et universelle. 
Sinon, je n'ai toujours pas vu "Inception" mais on m'en a dit du bien. Et "Nowhere Boy" m'a terriblement déçu même si j'en attendais pas grand chose. Pour les fêtes, n'hésitez donc pas à revoir tous ces films, ou bien l'intégrale de Wes Anderson ou un bon vieux "Roi Lion". 



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dylanesque 185 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines