Magazine Afrique

Escroqueries à la carte bancaires

Publié le 28 décembre 2010 par 237online @237online

Écrit par Cameroon Tribune   

Mardi, 28 Décembre 2010 06:11

àéàéàééééàééé
Des e-mails envoyés par des arnaqueurs incitent certains clients de banque à communiquer le numéro de code de leur carte de retrait. Foule de clients devant les guichets d'une agence Ecobank à Yaoundé. Les usagers semblent tous intrigués par un sms que leur a envoyé la banque il y a quelques jours. Ils sont invités à changer le code confidentiel de leur carte de crédit, afin de mieux sécuriser leurs transactions par carte bancaire. Selon un employé de l'agence, « le client qui le souhaite peut modifier son code confidentiel à tout moment, grâce à des options que propose le distributeur. » Ce geste de prudence de la banque protège certains de ses clients, potentielles victimes d'arnaque via Internet, contre les fraudeurs. Des messages incitant les consommateurs à divulguer leur numéro de compte ou celui de leur carte bancaire sont en vogue sur la toile.

Comme ce mail reçu par un usager d'Internet le 11 décembre dernier. En substance, le mail, commençant par « Cher client de Visa Carte », lui demande des informations sur son compte, pour résoudre un problème, au risque de voir son compte définitivement suspendu dans 48h. Seulement, « les propriétaires de licence de cartes bancaires comme Visa, Euro Pay ou encore Master Card, ne communiquent qu'avec les établissements financiers, jamais avec les clients des banques », prévient un agent de la SCB Cameroun. En 2004, une tentative de fraude de ce type avait déjà été détectée. « Ils ont demandé de changer les numéros de compte Visa, parce qu'ils devaient les refaire, et ils demandaient aux clients de remplir des fiches et d'envoyer les détails sur leur compte. Pour convaincre, ces malfrats ont dit que l'entreprise Visa s'est retrouvée en difficulté, et a voulu reconstituer sa base de données, d'où cette manœuvre », explique-t-on à la SCB.

Si les fraudeurs du Net préfèrent la carte bancaire, c'est parce que le numéro de compte seul ne suffit pas, car il requiert une autorisation de débit de la part du propriétaire. Les cartes de payement et de retrait sont, quant à elles, les plus sollicitées par les fraudeurs, car elles sont utilisées à l'international. En fin d'année où les arnaques se multiplient, les banques contre-attaquent et envoient des sms à leur clientèle, et leur demandent d'éviter de donner des informations sur leur carte, en ligne.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


237online 2277 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines