Magazine Culture

Mémoire vive de Vanessa Caffin

Par Jostein

caffin Titre : Mémoire vive

Auteur: Vanessa Caffin

Editeur : Belfond

Nombre de pages : 216

Auteur:

Vanessa Caffin est née en 1976 en région parisienne. Journaliste, elle a publié en 2008 chez Anne Carrière un premier roman très remarqué, J aime pas l amour... ou trop, peut-être. Elle partage aujourd hui son temps entre les livres et l écriture de scénarios.

Résumé:

Du haut de ses trente ans, Sara n a jamais su pleurer. Elle ne peut pas ; son corps est sec. Elle vit seule, sans amis, et se tient à l écart des hommes. Journaliste dans un grand quotidien, elle fait illusion auprès de ses collègues et de sa famille, qui la voient comme une personne curieuse et engagée, quoique indéchiffrable. Alors qu elle peine déjà à faire le deuil de son grand-père, sa grand-mère Minouche lui confie un secret. Elle a aimé pendant la guerre un autre homme, un peintre, qui serait son véritable grand-père. Bien décidée à retisser le fil de l histoire, Sara part dans le Sud-Ouest à la rencontre de cet hypothétique parent. Mais comment enquêter sur ses aïeux quand on a soi-même tant de mal à construire sa vie ? Confrontée à la mort, à la jalousie, à la maladie et à sa propre fragilité, Sara s enlise dans sa quête et déterre peu à peu les secrets. Mais la vérité est peut-être plus insidieuse qu on ne le croit... Et personne n en ressortira indemne.

Mon avis:

J'ai beaucoup aimé la construction de l'intrigue. Jusqu'à la fin, on ne sait pas où est la vérité. En tout cas, ce n'est pas celle que je supposais au départ.

Sara est un personnage étonnant, obstiné et sensible. Elle est très affectée par le divorce de ses parents et par le décès récent de son grand-père, mais ce sentiment est masqué par sa force de caractère.

Au delà de l'intrigue, Vanessa Caffin dépeint ici les difficultés du mariage et des familles recomposées. Mais c'est aussi un témoignage sur la mémoire et l'hérédité.

Par contre, je trouve le style très léger et les dialogues sont souvent plats. L'originalité de ce livre est vraiment dans cette construction labyrinthique à l'image de la complexité du cerveau.

Je remercie

logo
et les Editions Belfond pour la découverte de ce roman.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jostein 443 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines