Magazine Cinéma

Murder Loves Killers Too

Publié le 28 décembre 2010 par Olivier Walmacq

murder_loves_killers_too

genre: horreur, gore (interdit aux - 16 ans)
année: 2008
durée: 1h15

l'histoire: Ayant loué une maison isolée en montagne, cinq amis partent en week-end où ils vont pouvoir s'éclater tranquillement. Même si l'endroit s'avère plutôt accueillant, ils vont surtout être confrontés à un mystérieux locataire, aussi peu loquace que dangereux.

la critique de Eelsoliver:

Voilà un slasher plus ou moins de qualité. Je dis volontairement "plus ou moins" car le film de Drew Barnhardt a des qualités mais aussi de nombreux défauts.
L'histoire est assez simpliste (en même temps, c'est un slasher...). Des amis ont loué une maison isolée en montagne pour passer un week-end.

Très vite, un homme d'une quarantaine d'années, au comportement inquiétant, fait son apparition. Sans que personne ne s'en aperçoive, il enlève une jeune femme.
A partir de cet instant, il tuera un par un les nouveaux locataires de la maison, en sachant que d'autres personnes sont déjà passées par là.

Le meurtrier n'est donc pas à son premier coup d'essai. C'est un véritable psychopathe. Et contrairement à la plupart des slashers, ce dernier ne cache pas son visage.
En vérité, c'est un homme ordinaire, plutôt obèse, de grande taille et père de famille. Oui mais voilà, cet homme étrange est parfois assailli de pulsions criminelles.

C'est un véritable sadique qui ne se souvient plus de ses meurtres quand il en a fini avec ses victimes. Le rythme de Murder Loves Killers Too est assez enlevé.
On ne s'ennuie véritablement jamais. Pourtant, l'ensemble reste trop classique pour surprendre. Ensuite, Murder Loves Killers Too est une série B fauchée.
Certaines séquences sont assez ridicules et les acteurs semblent être des amateurs. Tous ces défauts finissent par plomber ce film d'horreur. Mais les amateurs de slashers devraient trouver leur compte.

Note: 10.5/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines